Archives pour la catégorie Islam coraniste



Les ablution dans le coran

Il existe un verset dans le Coran ou Dieu dit comment faire les ablutions Dieu (qu’Il soit exalté) a dit

« Ô Croyants, lorsque vous vous levez pour la prière, lavez vos visages et vos mains jusqu’au coudes ; essuyez-vous les têtes et lavez-vous les pieds jusqu’aux chevilles ». (Le Coran 5/6)

Iblis, ange ou djinn? condensé de plusieurs point de vue

LA NATURE DE IBLIS

Le mystère reste entier de savoir si Iblis est un ange ou un djinn. Les commentateurs et penseurs de la Tradition classique ont maintes fois tenté de définir cet étrange personnage sans succès. Si l’exégète mu’tazilite Az-Zamakhsharî (m.1144) affirmait que Iblis n’était rien d’autre qu’un djinn, d’autres penseurs tel que le qadî shafi’ite Al-Baydawî (m.1286) tentaient de montrer qu’il avait en réalité une double nature d’ange et de djinn.

En réalité, une telle problématique se pose dans la mesure où le Coran décrit Iblis comme un être créé de feu (tout comme les djinns) tandis que le hadith décrit les anges (malâ’ika) comme des êtres de lumière. La question est de savoir pour quelles raisons et dans quelle mesure Iblis s’est senti concerné par un ordre divin explicitement donné aux anges et non aux djinns.

Beaucoup de savants ont estimé que Iblis était un djinn élevé au rang d’ange pour sa loyauté envers Dieu, sa bravoure et sa combativité. L’historien At-Tabarî (m.923) le présente dans sa Chronique comme un djinn dévoué à la cause divine qui s’est vu remettre le commandement de la terre avant l’arrivée de l’homme. Ce qui expliquerait dans une certaine mesure sa présence lors de la création de l’être humain et le fait qu’il ait été concerné par l’ordre divin de se prosterner devant lui.

D’autres penseurs ont tenté de démontrer la nécessité d’un Ordre universellement établi par Dieu concernant le statut de Ses créatures. Ils affirment que les Anges, étant des êtres impeccables, totalement dévoués à leur Seigneur, ne sauraient s’ériger contre ce dernier. Pourtant, l’exigence de cohérence établie par cet Ordre universel est telle qu’il faut tout de même admettre la nécessité de créer au sein même de la communauté des Anges une créature désobéissante, annonçant donc la peccabilité de certains d’entre eux et le début de l’humanité selon un principe dualiste.

Cette théorie, très peu développée dans la tradition classique, puise ses origines dans la théologie chrétienne où le diable apparaît comme un ange déchu. Certains penseurs classiques n’ont pas hésité à qualifier la déclaration de Iblis comme un lapsus linguae servant sa condamnation à un nouveau statut (démon), nâr signifiant le feu et nûr la lumière en référence au verset 7 de la sourate 12, Yusûf :

VII-12 : « Dieu lui dit : Qu’est-ce qui t’empêche de te prosterner, quand Je te l’ai enjoint ? – Je vaux mieux qu’Adam, dit-il, Tu m’as créé de feu / lumière, lui d’argile ».

 

Allah le Très Haut a dit : « Et lorsque nous dîmes aux Anges: « Prosternez- vous devant Adam », ils se prosternèrent, excepté ‘Iblîs (Satan) qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. Allez- vous cependant le prendre, ainsi que sa descendance, pour alliés en dehors de Moi, alors qu’ ils vous sont ennemis? Quel mauvais échange pour les injustes! » (Coran, 18 : 50).

« (Allah) dit: « Qu’ est- ce qui t’ empêche de te prosterner quand Je te l’ ai commandé? » Il répondit: « Je suis meilleur que lui: Tu m’ as créé de feu, alors que Tu l’ as créé d’argile ». » (Coran, 7 : 12)

Or les Djinns sont crees de feu et les Anges de lumiere:

«Et quant au djinn, Nous l’ avions auparavant créé d’ un feu d’ une chaleur ardente.. » (Coran, 15 : 27)

«et Il a créé les djinns de la flamme d’ un feu sans fumée. » (Coran, 55 : 15).

«Et ils dirent: « Le Tout Miséricordieux s’ est donné un enfant ». Pureté à Lui! Mais ce sont plutôt des serviteurs honorés. Ils ne devancent pas Son Commandement et agissent selon Ses ordres. » (Coran, 22 : 26-27)

«Et c’ est devant Allah que se prosterne tout être vivant dans les cieux, et sur la terre; ainsi que les Anges qui ne s’ enflent pas d’ orgueil. Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d’ eux, et font ce qui leur est commandé. » (Coran, 16 : 49-50).

Les anges ne peuvent pas désobéir à leur Maître parce qu’ils sont infaillibles et ne peuvent, de par leur nature, qu’être obéissants.,alors que Iblis avait le libre arbitre:

«Nous l’ avons guidé dans le chemin, – qu’ il soit reconnaissant ou ingrat – » (Coran, 76 :3).

Allah le Très Haut a dit : « Et lorsque nous dîmes aux Anges: « Prosternez- vous devant Adam », ils se prosternèrent, excepté ‘Iblîs (Satan) qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. Allez- vous cependant le prendre, ainsi que sa descendance, pour alliés en dehors de Moi, alors qu’ ils vous sont ennemis? Quel mauvais échange pour les injustes! » (Coran, 18 : 50).

« (Allah) dit: « Qu’ est- ce qui t’ empêche de te prosterner quand Je te l’ ai commandé? » Il répondit: « Je suis meilleur que lui: Tu m’ as créé de feu, alors que Tu l’ as créé d’argile ». » (Coran, 7 : 12)

Or les Djinns sont crees de feu et les Anges de lumiere:

«Et quant au djinn, Nous l’ avions auparavant créé d’ un feu d’ une chaleur ardente.. » (Coran, 15 : 27)

«et Il a créé les djinns de la flamme d’ un feu sans fumée. » (Coran, 55 : 15).

«Et ils dirent: « Le Tout Miséricordieux s’ est donné un enfant ». Pureté à Lui! Mais ce sont plutôt des serviteurs honorés. Ils ne devancent pas Son Commandement et agissent selon Ses ordres. » (Coran, 22 : 26-27)

«Et c’ est devant Allah que se prosterne tout être vivant dans les cieux, et sur la terre; ainsi que les Anges qui ne s’ enflent pas d’ orgueil. Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d’ eux, et font ce qui leur est commandé. » (Coran, 16 : 49-50).

Les anges ne peuvent pas désobéir à leur Maître parce qu’ils sont infaillibles et ne peuvent, de par leur nature, qu’être obéissants.,alors que Iblis avait le libre arbitre:

«Nous l’ avons guidé dans le chemin, – qu’ il soit reconnaissant ou ingrat – » (Coran, 76 :3).

 

Le Coran nous apprend qu’ils sont ailés :  » Louange à Dieu, Créateur des cieux et de la terre qui prend pour messagers les Anges, pourvus de deux, de trois ou de quatre ailes  » (S. XXXV, 1).

 

Celui qui est plus « proche de » Dieu a plus d’ailes. Dans les haggadah, les anges « lambda » ont 6 ailes, les archanges (comme Mickael et Gabriel) en ont plus. Enoch en a 36 selon l’apocryphe « ascension d’Enoch ».

 

Satan est un Ange (déchu) et qu’il a été créer de feu, et comme il n’y a rien dans le Coran qui dit que les Anges ont été créé avec de la lumière, je pense que les anges sont créer de feu, et que le hadith qui dit qu’ils sont créés de lumière c’est pour appuyer leur thèse que Satan n’est pas un ange mais un Djinn !

C’est fort possible. L’ambiguïté vient en fait du verset qui dit « ….wa kana mina aljinni… ». On a du ensuite essayer de cacher cette incompréhension (qui pourrait être une contradiction) à coup de hadiths et d’explications farfelues.  Les djinn seraient alors des « anges rebelles » et non deux espèces complètement différentes

16.50′Et c’est devant Dieu que se prosterne tout être vivant dans les cieux, et sur la terre; ainsi que les Anges qui ne s’enflent pas d’orgueil .’

« ainsi que les Anges qui ne s’enflent pas d’orgueil  » ça veux dire que certain Anges s’enfle d’orgueil ! »

un Ange déchu c’est un Ange envoyé sur terre et peut être que sur terre il peut avoir des enfant puisque ce n’est plus le paradis (?)

les Anges sont créé de feu, le feu c’est la lumière ! et il faut pas oublier qu’ibliss parle d’argile pour Adam et de feu pour lui, pourquoi n’a t’il pas parler des Anges ? c’est que c’est aussi de feu !

il y a possibilité que des anges enfreint la loi de dieu comme IBLIS Et dans le coran il y a deux autre anges déchus Harout et Marout: 2-102. Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Solayman. Alors que Solayman n’a jamais été mécréant mais bien les diables : ils enseignent aux gens la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux anges Harout et Marout, à Babylone; mais ceux-ci n’enseignaient rien à personne, qu’ils n’aient dit d’abord : « Nous ne sommes rien qu’une tentation : ne soit pas mécréant »; ils apprennent auprès d’eux ce qui sème la désunion entre l’homme et son épouse.
Or ils ne sont capables de nuire à personne qu’avec la permission de Dieu.
Et les gens apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable.
Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert [ce pouvoir] n’aura aucune part dans l’au-delà.
Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs âmes ! Si seulement ils savaient !

 

Il est trés claire que Iblis était un Ange, avant de devenir Djins.

18:50. Nous avons dit aux anges, « Tomber prosterné devant Adam. » Ils tombèrent prosterné, excepté Satan. Il devint un djinn, car il désobéit à l’ordre de Son Seigneur.* Le choisirez-vous, lui et ses descendants, comme seigneurs au lieu de Moi, bien qu’ils soient vos ennemis ? Quel misérable substitue !

DIEU s’adressait aux Anges uniquement, raison pour laquel iblis etait concérné

[15:28] Ton Seigneur dit aux anges : « Je vais créer un être humain de boue âgée, comme l’argile du potier.
[15:29] « Une fois que Je l’aurai parfait et soufflé en lui de Mon esprit, vous tomberez prosternés devant lui. »
[15:30] Les anges tombèrent prosternés, tous,
[15:31] excepté Iblis (Satan). Il refusa d’être avec ceux qui se prosternèrent.
[15:32] Il dit : « Ô Iblis (Satan), pourquoi n’es-tu pas avec ceux qui se prosternent ? »

quand DIEU lui avait posé cette question < >

il aurait pu dire que l’ordre etait adressé aux Anges, et qu’il n’était pas concernés.

mais aux lieu de ça, il répondit ceci :

<<[15:33] Il dit : « Je n’ai pas à me prosterner devant un être humain que Tu as créé de boue âgée, comme l’argile du
potier. »

et le fait d’étre devenu djin a cause de sa désobeissance, iblis n’avait plus sa place la haut

[15:34] Il dit : « Par conséquent, tu dois sortir ; tu es banni.

les djins ne vivent pas dans les cieux, ils sonts confinés dans ce monde, et ils ne peuvent aller aux dela de ce ciel étoilés.

37:6. Nous avons paré le ciel le plus bas avec des planètes qui ornent.*
7. Nous l’avons gardé de tout mauvais démon.
8. Ils ne peuvent pas espionner la Haute Société ; Ils sont bombardés de tous côtés.
9. Ils ont été condamnés ; ils ont encouru un éternel châtiment.
10. Si l’un d’entre eux s’aventure pour sortir hors des limites, il est frappé par un projectile de feu.

Une petite réflexion ?

le jour ou Dieu demande la prosternation devant Adam , ibliss était parmis les ange et ne s’agenouilla pas ! peut on dire qu’ibliss était un ange ?

Les djinns vivent ou vivaient ils au paradis ?

 

A l’heure actuelle, aucune réponse ne satisfait les différentes classes de pensée….

Une chose qu’un prophete de Dieu fait réaliser sous l’autorisation de Dieu ne peut être haram.

le Coran :
34:12 Et à Salomon (Nous avons assujetti) le vent, dont le parcours du matin équivaut à un mois (de marche) et le parcours du soir, un mois aussi. Et pour lui nous avons fait couler la source de cuivre. Et parmi les djinns il y en a qui travaillaient sous ses ordres, par permission de son Seigneur. Quiconque d’entre eux, cependant, déviait de Notre ordre, Nous lui faisions goûter le châtiment de la fournaise.
34:13 Ils exécutaient pour lui ce qu’il voulait : sanctuaires, statues , plateaux comme des bassin et marmites bien ancrées. « ô famille de David, oeuvrez par gratitude », alors qu’il y a peu de Mes serviteurs qui sont reconnaissants.

La dot dans le Coran

La dot dans le Coran

coran

La forme de la dot décrite ci-dessus dans la cinquième étape n’est pas une invention du Coran. Tout ce que le Coran a fait, c’est de la restaurer dans sa forme naturelle et originelle. Dans son style élégant inimitable, le Coran dit :

 

 

« وَآتُواْ النَّسَاء صَدُقَاتِهِنَّ نِحْلَةً… »

«Donnez aux femmes leur cadeau de mariage sans contrepartie…»

(Sourate al-Nisã’, 4 : 4)

Cela veut dire que la dot appartient exclusivement aux femmes, et c’est un cadeau qui doit être offert à elles directement, et il n’a rien à voir avec les frères ou les pères.

Dans cette courte phrase le Coran fait référence à trois points fondamentaux :

1- Tout d’abord, il a employé, pour la dot le terme « Sadoqah » qui signifie véracité et sincérité et non pas le mot « mehr ». Ainsi, la dot est un symbole de la cordialité de l’homme qui la paie. Ce point a été mentionné par un nombre de commentateurs du Saint Coran, tel que: al-Zamakh-charî, l’auteur du célèbre commentaire (Tafsîr) : « al-Kach-chãf ».

 

De même le célèbre philologue al-Rãghib al-Içfahãnî explique dans son lexique du Coran que la dot a été appelée « Sadoqah », parce que ce mot est le symbole de la sincérité de la foi.

dot

2- Deuxièmement, il est clair, d’après le verset ci-dessus, que la dot doit être payée directement à la femme, et que ses parents n’y ont pas de droit. La dot n’est pas une compensation des efforts qu’ils ont déployés pour l’éducation de leur fille.

 

3 - Troisièmement, il est clair que la dot n’est rien d’autre qu’un cadeau et un présent.

Source: Motahhari Mortadha, Traduit par al-Bostani, Les Droits de la femme en Islam, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.129-130.

L’interdiction du Taqlîd (suivi aveugle)

Dieu a condamné à plusieurs reprises le Taqlîd dans Son Livre :

 

« Ils ont pris leurs moines et leurs rabbins comme divinité en dehors d’Allah » [1]

1861 – il a été rapporté par Houdayfa (qu’Allah l’agré) et d’autres : « ils ne les adoraient pas mais lorsqu’ils leur disaient que tel chose était interdite et que tel chose était autorisée, ils les suivaient. » [authentique]

1862 – ‘Adiy ibn Hâtem [2] a dit : « je me suis dirigé vers le prophète en portant une croix autour du cou, il me dit alors : ô ‘Adiy ibn Hâtem ! retire cette amulette de ton cou !
Lorsque je suis arrivé devant lui, je l’ai entendu réciter : « Ils ont pris leur moines et leurs rabbins comme divinité en dehors d’Allah ».
Je lui est dit : Ô Messager d’Allah ! Nous ne les prenions pas comme divinité en dehors d’Allah!
Il dit : bien sûr que Si ! Ne vous autorisaient-ils pas ce qu’Allah avait interdit, et vous les suiviez dans celas, et vice et versa ?
Je répondis : oui !
Il dit : Et bien, c’est en cela votre adoration ! » [3].

1863 – al-wârath ibn Soufian nous a directement dit : Qâsim ibn Adbagh nous a directement dit : ibn Waddâh nous a directement dit : Youssouf ibn ‘Adiyy nous a directement dit : abou al-Ahwass nous a directement dit : d’après Atâ ibn Saïb : d’après abî al Bakhtaliyy au sujet de la parole d’Allah ta’âla : « Ils ont pris leurs moines et leurs rabbins comme divinité en dehors d’Allah », il a dit :
« S’ils leur avaient demandé de les adorer en dehors d’Allah ils ne l’auraient pas fait, par contre, ils leur ont donné un ordre en déclarant licite ce qu‘Allah avait déclaré illicite et illicite ce que Allah avait déclaré licite, ils ont obéi et c’est là que se trouve leur adoration. » [4]

1864 – Qâsim ibn Adbagh a dit : ibn Waddâh nous a directement dit : Mousa bni mou’awiya nous a directement dit : Wakî’ nous a directement dit : Soufian et A’mach nous ont tous deux directement dit : d’après Habîb ibn abî Thâbit : d’après abî al Bakhtaliyy qui a dit : Houdayfa a été interrogé au sujet du verset : « Ils ont pris leur moines et leurs rabbins comme divinité en dehors d’Allah », est ce qu’ils les adoraient réellement? Il répondit : « Non, ils leur rendaient le licite illicite et eux faisaient de même, et ils leur rendaient l’illicite licite et eux faisaient de même. ».
Et Allah a dit :

« Et c’ est ainsi que Nous n’ avons pas envoyé avant toi d’ avertisseur en une cité, sans que ses gens aisés n’ aient dit: « Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion et nous suivons leurs traces ». Il dit: « Même si je viens à vous avec une meilleure direction que celle sur laquelle vous avez trouvé vos ancêtres? » » [5]

il leur a interdit de copier leurs ancêtres et leur a demandé d’accepter la guidée. Ils ont répondu :

« Nous ne croyons pas au message avec lequel vous êtes envoyés »[6]

Et de la même manière, Allah a dit :

«Les pires des bêtes auprès d’Allah, sont, (en vérité,) les sourds-muets qui ne raisonnent pas. »[7], et il a dit :

« Quand les meneurs désavoueront les suiveurs à la vue du châtiment, les liens entre eux seront bien brisés ! Et les suiveurs diront: « Ah! Si un retour nous était possible! Alors nous les désavouerions comme ils nous ont désavoués! » – Ainsi Allah leur montra leurs actions; source de remords pour eux; mais ils ne pourront pas sortir du Feu. » [8]

Allah a dit en dénigrant les mécréants :

« Quand il dit à son père et à son peuple: « Que sont ces statues auxquelles vous vous attachez? » ils dirent: « Nous avons trouvé nos ancêtres les adorant ». »[9]

Et il a dit :

« Et ils dirent: « Seigneur, nous avons obéi à nos chefs et à nos grands. C’est donc eux qui nous ont égarés du Sentier. » [10]

Le coran est plein d ‘exemples comme cela au sujet de l’interdiction de copier les pères et les meneurs.

Les savants se sont donc appuyés sur ce verset pour rendre l’imitation interdite. Et le fait que ce verset vise des gens qui ont commis des actes de mécréance n’affaiblit en rien l’argumentation, car la comparaison ne se fait pas au niveau de la croyance des uns ou de la mécréance des autres mais la comparaison se situe plutôt entre les deux imitations que l’imitateur a fait sans preuve. Une personne qui imite et commet un acte de mécréance, ou bien une personne qui imite et commet un pêché, ou bien une autre qui imite dans un domaine qui concerne une affaire de ce monde puis se trompe de direction, chacun d’entre eux sera blâmé parce qu’ils ont copié sans preuve, car toutes ces imitations se ressemblent, même si la gravité de leurs conséquences diffèrent d’une personne à l’autre.

1865 – […] [11]

1866 – le prophète a dit :

« « je vous ai laissé deux choses, si vous vous y accrochez, vous ne vous égarerez jamais, le livre d’Allah et la Sounnah de son prophète.» [12]

Dans le Coran il n’y a aucune trace d’incitation à la lapidation


Mahmoud Azab : « Dans le Coran, il n’y a aucune trace d’incitation à la lapidation. »

« Qu’est ce que l’adultère selon l’Islam ?

Mahmoud Azab : C’est une relation sexuelle, hors
mariage, entre un homme et une femme ou entre deux hommes ou entre deux
femmes. Le but fondamental des religions sémites monothéistes, est de
protéger la vie et de lui offrir un cadre organisé comme celui d’une
cellule familiale.

Or un adultère
entre un homme et une femme non mariés peut conduire à la procréation.
Le nouveau né risque ainsi de se retrouver sans structure familiale
pour l’accueillir. La relation sexuelle entre deux hommes ou entre deux
femmes place le plaisir devant la possibilité de donner la vie. Cette
relation est donc réprouvée par l’Islam qui, comme le christianisme ou
le judaïsme privilégie la procréation et la famille, c’est à dire la
continuité du genre humain.

Comment prouver l’adultère selon les règles de l’Islam ?

MA : La preuve de l’adultère est très difficile à
établir : Le texte du Coran (Sourate 4 « Les Femmes », Verset 15) dit :
« appelez quatre témoins que vous choisirez contre celles de vos femmes
qui ont commis une action infâme. S’il témoignent ; enfermez les
coupables, jusqu’à leur mort, dans des maisons, à moins que Dieu ne
leur offre un moyen de salut ». C’est la première Sourate qui parle de
punition à l’encontre des femmes en cas d’adultère caractérisé.

Le
Coran exige donc quatre témoins dont le témoignage concorde. Et si la
règle posée par le texte sacré reste générale, les juristes l’affinent
: Le texte par exemple n’indique pas comment seront entendus les quatre
témoins ni ce que doit comporter leur témoignage.

Les
quatre principales doctrines juridiques de l’Islam sunnite donnent à ce
titre des détails extraordinaires. Ces écoles doctrinales nous
apprennent qu’il faut qu’un fil passé entre les corps des protagonistes
au moment de l’adultère présumé, rencontre un obstacle pour que
l’adultère soit matérialisé. Les quatre témoins doivent donc voir le
fil bloqué par un obstacle ! Ils doivent être entendus séparément !

Cela veut-il dire que la preuve de l’adultère est tellement difficile qu’elle en devient impossible ?

MA : Cela veut dire qu’il n’est pas suffisant de
trouver un homme et une femme nus dans un lit pour conclure à
l’adultère. En ce qui concerne le témoignage, le Coran est aussi très
exigeant : si l’un des quatre témoins venait à contredire les trois
autres ou émettait un doute sur la réalité de l’adultère, alors il
convient d’inculper les trois autres témoins pour « faux témoignage ».

Les
trois témoins qui disent la même chose, s’exposent à quatre-vingts
coups de fouet si un seul sur les quatre mettait en doute leur
témoignage ! De la même manière, celui ou celle qui accuse son époux ou
son épouse d’adultère sans pouvoir faire témoigner quatre personnes
s’expose à la même sentence (Sourate 24 « La Lumière », Verset 2).

Il
faut savoir que l’une des règles essentielles de la pratique juridique
dans l’Islam est celle de la présomption d’innocence. Il ne faut jamais
appliquer la sentence lorsqu’il y a un doute nous disent les juristes
les plus rigoristes de l’Islam. Ils nous disent également qu’il est
préférable de libérer un coupable que de condamner un innocent. Enfin,
dès les origines, l’Islam insiste sur le fait qu’il ne faut juger que
les femmes et les hommes qui peuvent être reconnus responsables de
leurs actes, donc écarter les déments et les mineurs.

Que peut-on déduire de tout cela ?

MA : Que la preuve de l’adultère est difficile sinon presque impossible à faire ! »

La salat selon le coran

Tout montre dans le coran et même dans les hadiths que le messager n’a pas enseigné la salat aux croyants comme quelque chose de nouveau:
Les gens connaissaient déjà la salat.

Il a du seulement rappelé la bonne manière en corrigeant quelques déviations.

Al-Gashiya – 88.21. Eh bien, rappelle ! Tu n’es qu’un rappeleur,

Les haddithistes pour se conforter dans leur croyance, prétendent que la salat a été enseigné pour la première fois par Le messager. Or aucun hadith, si vrai est-il, ne présente cet enseignement de A à Z pour une salat donnée. Tout au plus on trouve dans ces hadiths quelques remarques émises, éparses dans le temps et dans l’espace, pour corriger quelques déviations commises par certaines personnes de l’époque, comme le font aujourd’hui tous les croyants assidus dans la prière envers certains de leurs coreligionnaires débutants.

Ces hadiths, s’ils sont vrais, ne font qu’appuyer la conclusion que la salat était déjà connue par tous le monde.

En effet le coran nous montre que la salat était déjà connue, au moins depuis Abraham, de même que le haj (pèlerinage):

وَإِذْ جَعَلْنَا الْبَيْتَ مَثَابَةً لِّلنَّاسِ وَأَمْناً وَاتَّخِذُواْ مِن مَّقَامِ إِبْرَاهِيمَ مُصَلًّى وَعَهِدْنَا إِلَى إِبْرَاهِيمَ وَإِسْمَاعِيلَ أَن طَهِّرَا بَيْتِيَ لِلطَّائِفِينَ وَالْعَاكِفِينَ وَالرُّكَّعِ السُّجُودِ

Al-Baqara – 2.125.

[Et rappelle-toi], quand nous fîmes de la Maison un lieu de visite et un asile pour les gens
- Adoptez donc pour lieu de salat, ce lieu où Abraham se tint debout – Et Nous confiâmes à Abraham et à Ismaël ceci :Purifiez Ma Maison pour ceux qui tournent autour, y font retraite pieuse, s’y inclinent et s’y prosternent .

De même Marie et Zakarie (alayha assalam) , savaient prier avec d’autres coreligionnaires bien avant l’arrivée de notre Messager :

يَا مَرْيَمُ اقْنُتِي لِرَبِّكِ وَاسْجُدِي وَارْكَعِي مَعَ الرَّاكِعِينَ

Al-i’Imran – 3.43.
ô Marie, obéis à Ton Seigneur, prosterne-toi, et incline-toi avec ceux qui s’inclinent”.
فَنَادَتْهُ الْمَلآئِكَةُ وَهُوَ قَائِمٌ يُصَلِّي فِي الْمِحْرَابِ أَنَّ اللّهَ يُبَشِّرُكَ بِيَحْيَـى مُصَدِّقاً بِكَلِمَةٍ مِّنَ اللّهِ وَسَيِّداً وَحَصُوراً وَنَبِيّاً مِّنَ الصَّالِحِينَ
3.39. Et les anges l’interpellèrent pendant que, debout, il priait dans le sanctuaire : «Dieu t’annonce la naissance de Jean qui confirmera un Verbe émanant du Seigneur , qui sera un chef, un homme chaste et un prophète parmi les bienfaisants.»

Evidemment ils devaient réciter les versets des livres anciens remplacés par ceux du coran à l’arrivée de notre Messager!

Mais comment les gens aujourd’hui peuvent apprendre la salat sans tomber dans des déviations ?
Voici donc comment nous pouvons prier en nous appuyant uniquement sur le coran :

Appel à la prière: يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا نُودِي لِلصَّلَاةِ مِن يَوْمِ الْجُمُعَةِ فَاسْعَوْا إِلَى ذِكْرِ اللَّهِ وَذَرُوا الْبَيْعَ ذَلِكُمْ خَيْرٌ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ
62.9.O vous qui croyez ! Lorsqu’on appelle à la prière le jour du vendredi, hâtez-vous de répondre à cet appel en cessant toute activité ! Cela vaudra mieux pour vous, si vous le saviez !


Ablutions

5/6 « Ô les croyants ! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavez vos visages et vos mains jusqu’aux coudes; essuyez sur vos têtes; et lavez-vous les pieds jusqu’aux chevilles. Et si vous êtes pollués , alors purifiez-vous (lavez-vous); mais si vous êtes malades ou en voyage ou si l’un de vous revient du lieu ou’ il a fait ses besoins ou si vous avez touché aux femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à de la terre pure, passez-en sur vos visages et vos mains. Dieu ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait. Peut-être serez-vous reconnaissants. »

[4:43] « Ô les croyants ! N’approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu’à ce que vous compreniez ce que vous dites, et aussi quand vous êtes en état d’impureté – à moins que vous ne soyez en voyage. Si vous êtes malades ou en voyage ou si l’un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins ou si vous avez touché à des femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à une terre pure, et passez-vous-en sur vos visages et sur vos mains. Dieu, en vérité est Indulgent et Pardonneur. »

Définition de la salat

« Salla » en arabe veut dire prier, c’est faire un dou’a : un appel, une demande pour le bien. exemple :

إِنَّ اللَّهَ وَمَلَائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيماً
33.56. Certes, Dieu est Ses Anges prient sur le Prophète; ò vous qui croyez priez sur lui et adresses [lui] vos salutations.

خُذْ مِنْ أَمْوَالِهِمْ صَدَقَةً تُطَهِّرُهُمْ وَتُزَكِّيهِم بِهَا وَصَلِّ عَلَيْهِمْ إِنَّ صَلاَتَكَ سَكَنٌ لَّهُمْ وَاللّهُ سَمِيعٌ عَلِيمٌ

9.103. Prélève une aumône sur leurs biens pour les purifier et les bénir. Prie pour eux, afin que leurs âmes retrouvent leur quiétude. Dieu est Audient et Omniscient.
84. Et ne prie (la tusalli) jamais sur l’un d’entre eux qui meurt, et ne te tiens pas debout auprès de sa tombe, parce qu’ils n’ont pas cru en Dieu et en Son messager, et ils sont morts tout en étant pervers.

La salat est donc une prière : demander au seigneur des bienfaits, l’invoquer, l’appeler :
قُلِ ادْعُواْ اللّهَ أَوِ ادْعُواْ الرَّحْمَـنَ أَيّاً مَّا تَدْعُواْ فَلَهُ الأَسْمَاء الْحُسْنَى وَلاَ تَجْهَرْ بِصَلاَتِكَ وَلاَ تُخَافِتْ بِهَا وَابْتَغِ بَيْنَ ذَلِكَ سَبِيلاً
110. Dis : « Appelez le Allah, ou appelez le le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l’appelez, Il a les plus beaux noms. Et dans ne récite pas à voix haute ta salat; et ne l’y abaisse pas trop, mais cherche le juste milieu entre les deux ».

Ceci prouve que la salat est seulement un dou’a ce qui est confirmé par ce verset :
وَأَقِيمُواْ الصَّلاَةَ وَآتُواْ الزَّكَاةَ وَارْكَعُواْ مَعَ الرَّاكِعِينَ

2.43. Acquittez-vous de la salât, faites la zakât et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent.

Nous voyons bien ici la distinction entre la salat et l’acte de se courber (roukou’). Nous comprenons ainsi que la salat est suivie de roukou’ .

Que dire dans la salat :

وَرَبَّكَ فَكَبِّرْ

74.3. et glorifier le Nom de ton Seigneur !

« Kabbir » dire Allahu akbar.


Invoquer le seigneur :

وَذَكَرَ اسْمَ رَبِّهِ فَصَلَّى 87 :15.

et mentionne le nom de son Seigneur, et prie de suite.

Comment le mentionner ? comme il nous a appris (dans le coran) :
فَإنْ خِفْتُمْ فَرِجَالاً أَوْ رُكْبَاناً فَإِذَا أَمِنتُمْ فَاذْكُرُواْ اللّهَ كَمَا عَلَّمَكُم مَّا لَمْ تَكُونُواْ تَعْلَمُونَ

2.239. En cas de danger, il vous est permis d’accomplir vos prières en marchant ou en étant sur vos montures. Dès que la sécurité est rétablie,
invoquer votre seigneur comme Il vous l’a enseigné
lorsque vous ne le saviez pas encore.

Ou sont les enseignements du seigneur ? dans le coran qu’il nous a enseigné :

Ar-Rahman – 55.2. a enseigné e Coran,

Il faut alors réciter ce que nous avons appris du coran comme versets et dou’as (invocations)

Sourate alfatiha est un bon exemple de verset comprenant le dou’a.

Positions dans la salat

la position debout [3:39] & [39:9], en marchant ou en étant sur une monture (cheval, voiture, avion…) [2 :239]

la position courbée la position prosternée (Roukou’ et Soujoud’) suivent la salat [2:43], [3:43], [9:112], [22:26, 77],

Et tout le monde sait ce que c’est le roukou’ et le soujoud, c’est basique en langue arabe.

Durée de la salat :

La durée de la salat n’est pas imposée par des chiffres dans le coran. Un verset recommande de la raccourcir dans un cas, ce qui laisse entendre qu’elle doit être plus longue en temps normal sans précision ce qui laisse le choix au croyant de déterminer sa durée.

وَإِذَا ضَرَبْتُمْ فِي الأَرْضِ فَلَيْسَ عَلَيْكُمْ جُنَاحٌ أَن تَقْصُرُواْ مِنَ الصَّلاَةِ إِنْ خِفْتُمْ أَن يَفْتِنَكُمُ الَّذِينَ كَفَرُواْ إِنَّ الْكَافِرِينَ كَانُواْ لَكُمْ عَدُوّاً مُّبِيناً
4.101. Lorsque vous êtes en déplacement, rien ne s’oppose à ce que vous abrégiez la salât, si vous craignez d’être éprouvés par les dénégateurs qui sont pour vous des ennemis déclarés.

Un autre verset montre qu’elle peut être très longue :

وَالَّذِينَ يَبِيتُونَ لِرَبِّهِمْ سُجَّداً وَقِيَاماً
25.64. ceux qui passent la nuit, prosternés ou debout pour leur Seigneur ,

Le tasbih après les prosternations et non le tachahud:

[50:40] Qaf : et célèbre Sa gloire, une partie de la nuit et à la suite des prosternations .

L’amplitude de la voix dans la salat :

قُلِ ادْعُواْ اللّهَ أَوِ ادْعُواْ الرَّحْمَـنَ أَيّاً مَّا تَدْعُواْ فَلَهُ الأَسْمَاء الْحُسْنَى وَلاَ تَجْهَرْ بِصَلاَتِكَ وَلاَ تُخَافِتْ بِهَا وَابْتَغِ بَيْنَ ذَلِكَ سَبِيلاً

110. Dis : « Appelez le Allah, ou appelez le le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l’appelez, Il a les plus beaux noms. Et ne récite pas ta salat à voix haute; et ne l’y abaisse pas trop, mais cherche le juste milieu entre les deux »

Les salats surérogatoires (nawafil)
وَمِنَ اللَّيْلِ فَتَهَجَّدْ بِهِ نَافِلَةً لَّكَ عَسَى أَن يَبْعَثَكَ رَبُّكَ مَقَاماً مَّحْمُوداً
17.79. Et de la nuit consacre une partie à des prières surérogatoires , car ton Seigneur, en te ressuscitant, t’accorde un rang digne de louange.

Et comme le messager est un exemple pour les croyants, il faut accomplir ces salats pour espèrer avoir un rang supérieur au paradis..


La prière en groupe:
وَإِذَا كُنتَ فِيهِمْ فَأَقَمْتَ لَهُمُ الصَّلاَةَ فَلْتَقُمْ طَآئِفَةٌ مِّنْهُم مَّعَكَ وَلْيَأْخُذُواْ أَسْلِحَتَهُمْ فَإِذَا سَجَدُواْ فَلْيَكُونُواْ مِن وَرَآئِكُمْ وَلْتَأْتِ طَآئِفَةٌ أُخْرَى لَمْ يُصَلُّواْ فَلْيُصَلُّواْ مَعَكَ وَلْيَأْخُذُواْ حِذْرَهُمْ وَأَسْلِحَتَهُمْ وَدَّ الَّذِينَ كَفَرُواْ لَوْ تَغْفُلُونَ عَنْ أَسْلِحَتِكُمْ وَأَمْتِعَتِكُمْ فَيَمِيلُونَ عَلَيْكُم مَّيْلَةً وَاحِدَةً وَلاَ جُنَاحَ عَلَيْكُمْ إِن كَانَ بِكُمْ أَذًى مِّن مَّطَرٍ أَوْ كُنتُم مَّرْضَى أَن تَضَعُواْ أَسْلِحَتَكُمْ وَخُذُواْ حِذْرَكُمْ إِنَّ اللّهَ أَعَدَّ لِلْكَافِرِينَ عَذَاباً مُّهِيناً
4
/102. Et lorsque tu (Muhammad) te trouves parmi eux, et que tu les diriges dans la Salat, qu’un groupe d’entre eux se mette debout en ta compagnie, en gardant leurs armes. Puis lorsqu’ils ont terminé la prosternation, qu’ils passent derrière vous et que vienne l’autre groupe, ceux qui n’ont pas encore célébré la Salat. A ceux-ci alors d’accomplir la Salat avec toi, prenant leurs précautions et leurs armes. Les mécréants aimeraient vous voir négliger vos armes et vos bagages, afin de tomber sur vous en une seule masse. Vous ne commettez aucun péché si, incommodés par la pluie ou malades, vous déposez vos armes; cependant prenez garde. Certes, Dieu a préparé pour les mécréants un châtiment avilissant.

La salat de groupe est bien claire dans ce verset.

La salat du « mort »:

A partir de ce verset on comprend qu’il existe une salat du mort en se recueillant sur sa tombe.C’est un dou’a en faveur du mort.

وَلاَ تُصَلِّ عَلَى أَحَدٍ مِّنْهُم مَّاتَ أَبَداً وَلاَ تَقُمْ عَلَىَ قَبْرِهِ إِنَّهُمْ كَفَرُواْ بِاللّهِ وَرَسُولِهِ وَمَاتُواْ وَهُمْ فَاسِقُونَ

9/84. Et ne fais jamais la Salat sur l’un d’entre eux qui meurt, et ne te tiens pas debout auprès de sa tombe. Ils renié Dieu et Son messager, et ils sont morts en pervers.

La liste des noms d’Allah dans le coran

La liste des noms d’Allah (celle qui est rapporté par tirmidhi qui commence par le nom « Allah » et finit par le nom « Sabour ».) que nous connaissons est tirée hadith Vu la gravité du sujet, nous vous mettons en garde et nous vous fournissons la liste authentique des noms d’Allah tiré du coran on ne peut donc se baser dessus pour invoquer Allah avec des noms qu’Il ne s’est pas donné.

 

noms d’Allah authentique tirés du coran

 

Les Noms extraits du Livre d’Allah :

1. الله Allâh =>1. Allâh
2. الأحَد al-Ahad => 2. l’Unique
3. الأعْلَى al-A’lâ => 3.le plus Haut
4. الأكْرَم al-Akram => 4. le plus Généreux
5. الإله al-Ilâh =>5. le Dieu
6. الأوَّل al-Awwal =>6. le Premier
7. الآخِر al-Aakhir =>7. le Dernier
8. الظاهِر az-Zâhir =>8. l’Apparent
9. البَاطِن al-Bâtin =>9. le Caché
10. البارِئ al-Bâri =>10.le Créateur(celui qui donne forme à ce qu’il a conçu et déterminé)
11. البَرّ al-Barr =>11. le Bienfaisant
12. البَصِير al-Basîr =>12. le trés Voyant
13. التَّوَّاب at-Tawwaab =>13.le Pardonnant(celui qui accepte sans cesse le repentir)
14. الجَبَّار al-Jabbaar =>14. le trés Imposant
15.الحافِظ al-Hâfidh=>15. le Bienveillant
16. الحَسِيب al-Hasîb =>16. le Comptable
17. الحَفِيظ al-Hafîz =>17. le trés Bienveillant
18. الحَفِيُّ al-Hafiyy =>18. le trés Bien Renseigné
19. الحقّ al-Haqq =>19. le Vrai
20. المُبِين al-Mubîn =>20. l’Evident
21. الحَكِيم al-Hakîm =>21. le trés Sage
22. الحَلِيم al-Halîm =>22. le trés Doux
23. الحَمِيد al-Hamîd =>23. le trés Loué
24. الحَيّ al-Hayy =>24. le Vivant
25. القَيُّوم al-Qayyûm => 25. le Subsistant(celui qui subsiste lui même et par qui tout subsiste)
26. الخَبِير al-Khabîr =>26. le trés bin Informé
27. الخَالِق al-Khâliq=> 27. le créateur (Celui qui conçoit et détermine)
28. الخَلاّق al-Khallâq => 28. l’Infini Créateur
29. الرَّؤُوف ar-Ra’oûf => 29. le trés Clément
30. الرَّحْمَان ar-Rahmân => 30. l’Infini Miséricordieux
31. الرَّحِيم ar-Rahîm=> 31. le trés Misericodieux
32. الرَّزَّاق ar-Razzâq => 32. l’ Infini Pourvoyeur
33. الرَّقِيب ar-Raqîb=> 33. le trés Observateur
34. السّلام as-Salâm => 34. le Pacifique
35. السَّمِيع as-Samî’=> 35. le trés Entendant
36. الشَاكِر ash-Shâkir => 36. le Reconnaissant
37. الشَّكُور ash-Shakoûr=>37. le trés Reconnaissant
38. الشَّهِيد ash-Shahîd =>38. le Grand Témoin
39. الصَّمَد as-Samad=>39. le Nécessité
40. العَالِم al-’Aalim =>40 .le Savant
41. العزيز al-’Azîz =>41. le trés Puissant
42. العَظِيم al-’Azîm =>42. l’Immense
43. العَفُوّ al-’Afuww =>43. le trés Indulgent
44. العَلِيم al-’Alîm =>44 . le trés Savant
45. العَلِيّ al-’Aliyy =>45. le trés Haut
46. الغَفَّار al-Ghaffâr =>46. l’Infini Pardonnant
47. الغَفُور al-Ghafoûr =>47. le trés Pardonnant
48. الغَنِيّ al-Ghaniyy =>48. le trés Riche(celui qui ne manque de rien)
49. الفَتَّاح al-Fattâh=>49. l’Illustre Juge
50. القَادِر al-Qâdir => 50. le Puissant
51. القَاهِر al-Qâhir=>51 . le Dominateur
52. القُدُّوس al-Quddoûs =>52. le trés Sanctifié
53. القَدِير al-Qadîr=>53. le trés Puissant
54. القَرِيب al-Qarîb =>54. le trés Proche
55. القَوِيّ al-Qawiyy=>55. le trés Fort
56. القَهَّار al-Qahhâr =>56. le Dominateur Absolu
57. الكَبِير al-Kabîr=>57. le trés Grand
58. الكَرِيم al-Karîm =>58. le trés Généreux
59. اللَّطِيف al-Latîf =>59. le Subtil
60. المُؤمِن al-Mu’min =>60. l’Apaisant (ou le confiant)
61. المُتَعَالِي al-Muta’âlî=>61. le Sublime
62. المُتَكَبِّر al-Mutakabbir =>62. le Magnifié
63. المَتِين al-Matîn=>63. le trés Ferme
64. المُجِيب al-Mujîb =>64. l’Exauceur
65. المَجِيد al-Majîd=>65. le trés Glorieux
66. المُحِيط al-Muhît =>66. Celui dont la science et le pouvoir embrassent toute chose
67. المُصَوِّر al-Musawwir=>67. le Façonneur
68. المُقْتَدِر al-Muqtadir =>68. le tout Puissant
69. المُقِيت al-Muqît=>69. le Vigilant
70. المَلِك al-Malik =>70. le Possesseur
71. المَلِيك al-Malîk=>71. le Possesseur Absolu
72. المَولَى al-Mawlâ =>72. Le Protecteur
73. المُهَيْمِن al-Muhaymin=>73. le Dominateur Suprême
74. النَّصِير an-Nasîr =>74. le Grand Défenseur
75. الوَاحِد al-Wâhid =>75. l’Unique
76. الوَارِث al-Wârith =>76. l’Héritier
77. الوَاسِع al-Wâsi’ =>77. l’Ample
78. الوَدُود al-Wadoûd =>78. l’Affectueux
79. الوَكِيل al-Wakîl=>79. le trés Confiant
80. الوَلِيّ al-Waliyy =>80. le Maître (l’Ami,l’Allié)
81. الوَهَّاب al-Wahhâb =>81. le Donateur grâcieux 

Voici autres noms  trouver dans le coran par Salim barakAllahou fik

82.(بديع) le Novateur, Qui crée quelque chose d’original exemple 2/117: Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant ! Lorsqu’Il décide une chose, Il dit seulement : «Sois», et elle est aussitôt.

83.(غافر)Le Pardonneur exemple 40/3: Le Pardonneur des péchés, l’Accueillant au repentir, le Dur en punition, le Détenteur des faveurs. Point de divinité à part Lui et vers Lui est la destination

84.(مالك)Maître/le Souverain exemple 1/4: Maître du Jour de la rétribution.

85.(محيي)Qui fait revivre exemple 30/50 Regarde donc les effets de la miséricorde d’Allah comment Il redonne la vie à la terre après sa mort. C’est Lui qui fait revivre les morts et Il est Omnipotent. 

86.(نور) Lumière exemple 24/35 Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d’un arbre béni : un olivier ni oriental ni occidental dont l’huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient.

87.(وال)Le Protecteur exemple 13/11: Il [l'homme] a par devant lui et derrière lui des Anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre d’Allah. En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce que est en eux-mêmes. Et lorsqu’Allah veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser : ils n’ont en dehors de lui aucun protecteur

88.(المستعان)Celui dont le secours est imploré exemple 12/18: Ils apportèrent sa tunique tachée d’un faux sang. Il dit : «Vos âmes, plutôt, vous ont suggéré quelque chose… [Il ne me reste plus donc] qu’une belle patience ! C’est Allah qu’il faut appeler au secours contre ce que vous racontez ! »


89.(هاد) Le Guide exemple 25/31 C’est ainsi que Nous fîmes à chaque prophète un ennemi parmi les criminels. Mais ton Seigneur suffit comme guide et comme soutien.

90.(حكما) Le Juge exemple 6/114: Chercherai-je un autre juge qu’Allah, alors que c’est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé ? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu’il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent. 
 

بديع91. le Novateur, Qui crée quelque chose d’original exemple 2/117

l’alcool et le coran

Le Coran n’a pas interdit catégoriquement l’alcool, il nous a recommandé de l’éviter :

يقول الله تعالى ((يأيها الذين آمنوا انما الخمر و الميسر و الانصاب و الازلام رجس من عمل الشيطان فاجتنبوه لعلكم تفلحون. انما يريد الشيطان أن يوقع بينكم العداوة و البغضاء في الخمير و الميسر و يصدكم عن ذكر الله و عن الصلاة فهل أنتم منتهون))

 

Les objectifs de la révélation coranique (Esbab Enouzoul) vise une organisation sociale et culturelle des populations tribales d’antan basée sur le principe de ne point faire de préjudice ni à autrui ni à soi-même (Lè Dhararon walè Dhirar).
L’islam a combattu les abus tout en annonçant l’avènement d’une société post barbare qui met fin à certaines pratiques et en introduisant des nouvelles valeurs tel que l’hygiène, le respect d’autrui, le pardon, la tolérance, l’amour de son prochain, l’assistance au nécessiteux, la décision collégiale des affaires..etc

Quant au vin il a été cité trois fois dans Coran :

Primo, dans la Sourate An-Nisâ (Les Femmes) verset « 43″ :
« Ne vous approchez pas de la prière pendant que vous êtes ivre afin que vous seriez conscient de ce que vous implorer. Aussi lorsque vous venez de faire un acte conjugal et entre temps vous vous n’êtes pas lavé ».
Il est bien claire que c’est un texte qui vient organiser la prière (Salât) et il n’interdit en aucun cas le vin.. le verset « 43″ est un texte organisationnel du rituel de la Salât.

Secundo, dans la Sourate Al- Baqara (La Vache) verset « 219″ :
«On vous interroge sur le vin et les jeux de hasard».
Dis :’’ il y a des méfaits et des bienfaits et leurs méfaits surplombent leurs bienfaits ‘’ .
On voit bien ici l’approche moraliste du Coran pour une utilisation modéré du vin et des jeux, comme Dieu le confirme dans la Sourate Al-A’Râf’ verset « 31″:
« Ô enfants d’ Adam, dans chaque lieu de Salât portez votre parure (vos beaux habits). Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il (Allah) n’aime pas ceux qui commettent des excès ».
Il s’avère aussi que les bienfaits consistent à ce que le vin provient d’une culture employante, cette culture met en valeur les terres pauvres et squelettiques, une culture industrielle, le vin est un produit surtaxé qui ne suscite pas les contestations des consommateurs et en même temps cette taxe aide à combler le déficit du budget de l’état..

Tertio, dans la Sourate Al-Mâ’ida (Le festin) versets 90&91 ‘’
[90] Ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’un acte malsain du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez »..
[91] Le Diable veut, à travers le vin et le jeu de hasard, créer entre vous la haine et le dédain, et vous détourner d’invoquer Allah et d’observer la Salât. Allez-vous donc y mettre fin (à cette question)?  »

Avant la révélation des versets 90&91 de la sourate ‘’Le Festin’’ Omar Ibn Al-KHatab n’a pas arrêté de supplier le Prophète Mahomed en priant pour que Allah nous fait savoir une réponse rassurante à propos du vin (Bêyèn lana fi el-khamra bayènèn chêfiène) après la révélation de ces versets Omar a répondu ‘’ On a terminé, on a terminé’’.
On voit bien que dans la réponse de Dieu est venu suite à l’instance de l’orthodoxie des, Sahaba, compagnons du Prophète, Dieu énumère les impactes négatifs du vin en même temps Allah dit au verset [87] de la même Sourate. « Ô les croyants: ne déclarez pas illicites les bonnes choses qu’ Allah vous a rendues licites. Et ne transgressez pas. Allah, (en vérité,) n’aime pas les transgresseurs »

Dans un Hadith du Prophète lors de la préparation d’une mission de courtoisie vers le Yémen où Abou Moussa et Mouâdh fussent élues comme messagers ils ont dit alors au Prophète « les gens du Yémen ont des boissons à base de céréale est ce que on boit ? » Alors le Prophète a dit « Buvez mais ne vous vous soûlez pas » (voir Bidayet el moujthed wa nihayet el moqtaced d’el Qortoubi fi bab kiteb el a-tîma wa el a-chriba)

Donc l’islam a interdit l’utilisation abusive du vin et la dépendance à l’alcool considéré comme un fléau dévastateur responsable de tant de malheur.

Les mois sacrés d’après le coran

Les mois sont au nombre de 12 bien connus de tous les arabes : en fonction de la lune: ce sont les mois lunaires:

1) Muharram
2) Safar
3) Rabî‘1

4) Rabî2
5) Djoumâd1
6) Djoumâd2
7) Rajab – sacré
8 ) Sha‘bân
9) Ramadan (jeûne)
10) Shawwal
11) Zul qa‘deh
12) Zul hijjah (plérinage)

Les mois sacrés sont au nombre de quatre,

[9:36] Le repentir (At-Tawbah) :
Le nombre de mois, auprès de Dieu, est de douze , dans la prescription de Dieu,
le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d’entre eux sont sacrés : telle est la religion droite

 

Ils sont connus et bien déterminés par le témoignage d’Allah

 

Ils correspondent à la période de pèlerinage que les ahl Alhadith ont réduite injustement à un seul mois!  Ce qui entraine de gros problèmes pour effectuer le hajj pour tous les pélerins. Principalement ceci réduit énormément la capacité d’accueil à la Mecque!

Al-Baqara – 2.197.
Le pèlerinage s’effectue en des mois bien déterminés.
Quiconque s’y engage devra s’interdire tout rapport sexuel, tout libertinage et toute dispute durant la période du pèlerinage. Quelque bien que vous fassiez, Dieu en a toujours connaissance. Prenez des provisions de route, mais votre meilleur viatique sera la crainte révérencielle du Seigneur. Craignez-Moi, hommes doués d’intelligence !

« DES » mois pas un seul!

Durant ces 4 mois il est interdit de combattre sauf contraint:

Al-Baqara – 2.217.
Ils t’interrogent aussi sur le mois sacré et s’il y est permis de combattre.
Réponds-leur : «Certes, combattre en ce mois est un vrai sacrilège
!
Mais éloigner les gens de la Voie de Dieu, renier Dieu, détourner les fidèles de la Mosquée sacrée et chasser de son enceinte ceux qui l’habitent est un sacrilège bien plus grave encore auprès de Dieu, car la subversion est plus grave que la guerre.»



Ces quatre mois correspondent à la trêve conclue par un pacte entre les croyants musulmans et leurs ennemis à l’époque du Messager Les mois sacrés d'après le coran dans Islam coraniste saws:

At-Tauba – 9.2.
«Pendant quatre mois encore vous pourrez circuler dans le pays , mais sachez que vous ne saurez jamais réduire Dieu à l’impuissance et que Dieu couvrira d’ignominie les négateurs.»

Ce sont les quatre mois sacrés durant lesquels le combat est interdit.

A partir de quand?

La réponse est dans le coran:
à partir du mois deDhul Hijja , la période du grand pèlerinage! :

At-Tauba – 9.3. Et il sera proclamé, d’ordre de Dieu et de Son Prophète, à l’adresse des hommes, le jour du grand pèlerinage, que Dieu et Son Messager sont déliés de tout engagement vis-à-vis des polythéistes : «Si vous vous repentez, cela vaudra mieux pour vous , mais si vous vous obstinez dans votre impiété, sachez que vous ne saurez jamais réduire Dieu à l’impuissance !» Annonce donc un châtiment douloureux aux incrédules,

Donc à partir de Dhul Hijja (12é), les 3 autres mois doivent être consécutifs comme le définit la trêve des 4 mois sacrés (9/2): ce qui donne :

Dhul Hijja (12é)
Muharram(1er),
Safar(2é),
Rabi1(3é)
.

Mais les ahl Alhadith ont modifié cet ordre et considèrent Rajab(7é), Zul- Quidah(11é), Zul-Hijjah(12) et Muharram ( 1er mois) comme mois sacrés! Surtout que Rajab est décalé loin des 3 autres mois qui se suivent. Ce qui contredit le verset (9/2) qui parle d’une trêve durant 4 mois sacrés qui ne peuvent être que consécutifs.
En effet Est ce possible une trêve qui dure 3 mois et un 4 é mois décalé avec un interval de combat possible pendant trois mois ???!!!

Cette contorsion est condamné fortement par le verset:


9.37. Le report d’un mois sacré à une autre date n’est qu’un surcroît de mécréance
et ne contribue qu’à égarer davantage les négateurs.
Ils le déclarent profane une année, puis l’année suivante ils le déclarent sacré, prétextant qu’ils veulent être en accord avec le nombre de mois que Dieu déclare sacrés. Ils ne se rendent pas compte qu’ils déclarent licite ce que Dieu a interdit ! Et c’est ainsi que leurs méfaits leur apparaissent pleins d’attraits , mais Dieu ne guide point les négateurs !

CONSTATS:

Les Haddithistes ont falsifié les quatre mois sacrés!

-En chamboulant ces mois et en créant un décalage entre les trois premiers mois et le 4é!

- En réduisant la période du Hajj au seul mois de Dhul’Hijja alors que Dieu dit que le pèlerinage se fait en plusieurs mois!


Ainsi le coran nous apprend et corrige les déviations.

 

9.3. Et il sera proclamé, d’ordre de Dieu et de Son Prophète, à l’adresse des hommes, le jour du grand pèlerinage, que Dieu et Son Messagersont déliés de tout engagement vis-à-vis des polythéistes : «Si vous vous repentez, cela vaudra mieux pour vous , mais si vous vous obstinez dans votre impiété, sachez que vous ne saurez jamais réduire Dieu à l’impuissance !» Annonce donc un châtiment douloureux aux incrédules,

9.4. à l’exception des polythéistes avec lesquels vous avez conclu un pacte qu’ils ont toujours respecté, sans jamais soutenir un mouvement dirigé contre vous. Exécutez fidèlement les clauses de l’engagement qui vous lie à ces gens-là jusqu’à l’expiration du terme fixé, car Dieu aime les gens de bonne foi.

 

la proclamation est faite le jour du grand pelerinage ( de DhulHijja)
et le terme fixé se termine dans 4 mois!

Il ne reste plus qu’à compter jusqu’à 4!
1-Dhul Hijja (12é)
2-Muharram(1er),
3-Safar(2é),
4-Rabi1(3é).

Mais sauter 5 mois pour atteindre le mois de Rajab est une imposture trés difficile à défendre!

 

Dans le cas contraire, selon les haddithistes, je ne vois comment on aboutit à comprendre que c’est le mois de Rajab qui est le quatrième mois, décalé de plusieurs mois par rapport aux trois premiers!!! Sachant que
-la proclamation est faite en DhulHijja
-et que ces mêmes mois ont servi de trêve
entre les musulmmans de l’époque et leurs ennemis.

Ou a-t-on vu une trêve de 4 mois qui commence un mois avant la proclamation (dhulHijja), et se termine 9 mois plutard avec une reprise de combat entre les 3 premiers mois et le 4 é mois?????

C’est une falsification manifeste!

selon le coran: mois sacrés:

1) Muharram
2) Safar
3) Rabî‘1
4) Rabî2
5) Djoumâd1
6) Djoumâd2
7) Rajab – sacré
8) Sha‘bân
9) Ramadan (jeûne)
10) Shawwal
11) Zul qa‘deh
12) Zul hijjah (plérinage)

selon les haddithistes!!!:

1) Muharram
2) Safar
3) Rabî‘1
4) Rabî2
5) Djoumâd1
6) Djoumâd2
7) Rajab – sacré
8) Sha‘bân
9) Ramadan (jeûne)
10) Shawwal
11) Zul qa‘deh
12) Zul hijjah (plérinage) 
A partir de sourate Le Repentir, Attawba, on comprend quand a eu lieu la proclamation du pacte et de son désaveu, et par là on compte 4 mois successifs pour déterminer ces mois. (9/3)v (9/36)

Ce qui implique de compter 4 mois à partir de DhulHijja. Ce qui donne dans l’ordre:

Dhul Hijja (12é)
Muharram(1er),
Safar(2é),
Rabi1(3é)
.

Pourquoi le 4 é mois sacré est-il reporté plus loin dans l’année???

Ne craignez vous pas Allah qui dit:

[9:37] Le repentir (At-Tawbah) :

Le report d’un mois sacré à un autre est un surcroît de mécréance.
Par là, les mécréants sont égarés :
une année, ils le font profane, et une année, ils le font sacré,
afin d’ajuster le nombre de mois que Dieu a fait sacrés.

Ainsi rendent-ils profane ce que Dieu a fait sacré.
Leurs méfaits leurs sont enjolivés.
Et Dieu ne guide pas les gens mécréants

123456...8


Mere pyare Tahir |
Bienvenue Chez d!j@ |
L'ECLIPSE EST COMMENCEE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | imane0989
| Cadobbmuslim
| Neturei Karta - נ...