Archives pour la catégorie actualités



Le procès fait à Mohamed Talbi: Jeux du cirque ou débat constructif?

Mohamed Talbi Banniere

La télévision spectacle touche le fond quand des animateurs malintentionnés veulent se payer un grand intellectuel, l’islamologue Mohamed Talbi en l’occurrence…

Par Rachid Barnat

Ces animateurs pensent faire l’audience en ridiculisant ce grand intellectuel, alors que c’est lui qui les ridiculise en se mettant au-dessus de leur manège et de celui de leur «invité-contradicteur», Hassen Ghodhbani, avocat de son état mais aboyeur à souhait, gueulant, pensant intimider le Pr Mohamed Talbi… qui, ne pouvant plus parler, la parole lui étant coupée à chaque mot ou phrase qu’il prononçait, a fini par adopter la position du spectateur pour bien montrer à ses hôtes et à leur invité qu’ils se donnent en spectacle comme dans un cirque !!

Dommage pour les téléspectateurs que cette chaîne ( »Al-Hiwar Ettounsi », Dialogue tunisien, la mal nommée!) n’ait pas pris au sérieux le débat lancé par le Pr Talbi à propos du vin, pour lui consacrer un plateau plus digne de lui avec des hommes d’un bon niveau culturel et surtout plus honnêtes intellectuellement!

Car à travers la question relative au vin, le Pr Talbi voulait secouer les Tunisiens pour qu’ils reviennent à la source de l’islam, le Coran, pour suivre ses directives, sans passer par des interprètes autoproclamés qui s’arrogent le droit de faire dire à Dieu ce qu’il n’a pas dit.

Hassen Ghodhbani et Mohamed Talbi 2

L’«invité-contradicteur» qui ne laisse personne parler sur le plateau.

Excédé par Hassen Ghodhbani et par son arrogance, qui trahit son ignorance, le Pr Talbi a refusé de débattre avec ce grossier personnage. Il s’est contenté de le renvoyer à ses livres qu’il a rédigé durant une bonne cinquantaine d’années… pour dépoussiérer une religion que la charia et ceux qui la prônent veulent maintenir dans l’obscurantisme médiéval.

Dommage que le présentateur, Elyes Gharbi, n’ait pas mieux maîtrisé son encombrant invité qui empêchait le Pr Talbi de s’exprimer: ç’aurait été plus utile pour les téléspectateurs, que d’entendre un abruti imbu de son ignorance pérorer, crier… voulant impressionner et convaincre les téléspectateurs par son attitude.

Il est clair que Elyes Gharbi et son acolyte journaliste ont invité le Pr Talbi pour le donner en spectacle et le ridiculiser; et non pour lui donner la parole pour justifier son propos et mettre en garde les Tunisiens contre les tartufes, les grandes gueules ignorantes et autres charlatans de la religion, qui prêchent l’obscurantisme en aboyant pour impressionner et intimider les ignares, laissant l’avocat Hassen Ghodhbani mener le débat comme s’il était dans un tribunal pour juger le Pr Talbi.

En réalité, ils ont voulu faire passer le Pr Talbi pour un «fou» à l’instar de l’imam Zeitounien Férid El-Béji; ou pire pour un gâteux qu’ils pensaient tourner en bourrique! Ce sont les procédés lamentables que l’on emploie quand on n’a pas d’arguments sérieux à faire valoir. Ne dit-on pas «Qui veut tuer son chien, prétend qu’il a la rage»!!

Quand donc aura-t-on l’intelligence et le savoir vivre pour débattre sereinement?

Finalement, les téléspectateurs ont bien vu la chose; et ceux qui sont déshonorés ce n’est sûrement pas le Pr Talbi, mais bien les deux animateurs et leur aboyeur de service, l’islamiste qui a usé de la méthode bien rodée des Frères musulmans qui, pour occuper le terrain, gueulent plus fort à fin d’empêcher leurs contradicteurs de s’exprimer.

Cet avocat se croyait dans une enceinte judiciaire à faire ses effets de manche, comme s’il plaidait pour un voleur de poule. Sait-il seulement que rien n’empêche de débattre avec calme et courtoisie?

Un débat qui aurait dû se faire dans le calme et le respect, qui aurait pu faire avancer l’état de la question, s’est transformé en jeux du cirque. Personne n’y a gagné ni la télévision et ces animateurs, ni la qualité du débat.

Et puisque ces animateurs TV incultes n’ont pas permis ce débat, donnons-en les termes pour permettre aux lecteurs de se faire leur propre opinion et apprendre ce qu’est le Coranisme par l’exemple.

Le vin est-il «haram» ou pas? Telle était la question qui a soulevé un tolet médiatique contre le Pr Talbi.

Ne peut-on être assez raisonnable pour se poser calmement cette question? L’honnêteté intellectuelle du Pr Talbi est de rapporter fidèlement ce que dit le Coran à propos du vin, mettant l’accent sur la liberté du croyant de boire ou de ne pas boire en faisant appel à sa raison et sa responsabilisation! Une conclusion qui s’impose à tout lecteur honnête du Coran : il n’est nul part écrit que la consommation du vin est interdite, donc «haram»! Autrement dit, l’interdiction de toute consommation de vin et d’alcools, est une décision prise par les hommes et n’émane aucunement d’Allah !

Un exemple parmi tant d’autres, qui démontre la raison d’être de l’association du Pr Talbi qui veut revenir au texte coranique pour ne plus broder sur des conclusions faites par des théologiens, elles-mêmes commentées maintes fois durant 14 siècles, au point que leurs discours finissent par remplacer le Coran et font dire à Allah ce qu’il ne dit pas!

D’ailleurs, il est désolant aussi qu’un cheikh zeitounien comme Férid El-Béji qu’on croyait honnête intellectuellement, ne trouve rien de mieux pour contester les conclusions du Pr Talbi, que de l’accuser d’hérésie et de recommander son internement en asile psychiatrique pour folie!

Est-ce faute d’arguments que notre cheikh s’en est pris au Pr Talbi de la sorte?

Ou est-ce sa crainte de décevoir les nouveaux convertis au wahhabisme, qu’il ne veut pas effaroucher en remettant en cause un interdit formel par le wahhabisme?

Hassen Ghodhbani et Mohamed Talbi

Hassen Ghodhbani le contradicteur gueulant de Mohamed Talbi.

En tous cas, dire de quelqu’un qu’il est fou parce qu’il exprime un avis contraire au sien, est signe de faiblesse et de rigidité intellectuelle.

On s’attendait à mieux de la part d’un zeitounien! Dommage!

Quelle déception de voir que ni les médias ni les imams ne veulent aider les fidèles à penser par eux-mêmes! Les responsables des TV ne pourraient-ils pas organiser des débats d’un autre niveau et plus dignes, dont les téléspectateurs leur seraient reconnaissants?

Blog de l’auteur.

Vidéo de l’émission sur Ettounsia TV.

La bière et le vin est enfin HALAL CHEZ SUNNITE !

La bière est enfin HALAL!

La bière et le vin est enfin HALAL CHEZ SUNNITE ! dans actualités celtia-0410

Le cheikh Saâd Eddine El Hilali, professeur de jurisprudence islamique au sein de la prestigieuse université d’Al Azhar a

déclaré « qu’il est halal de boire de la bière ou du vin de dattes, tant qu’on n’est pas saoul ».

Mon père me disait la même chose, de son vivant.
Saâd Eddine El Hilali justifie que cette fetwa s’appuie sur le courant hanéfite, la plus ancienne des quatre écoles juridiques de l’islam sunnite, jugée par ailleurs plus souple. Cet avis religieux va tout de même à l’encontre du consensus de la majorité des Oulamas qui interdisent formellement toute boisson alcoolisée

http://www.eddenya.com/index.php/politique/3035-la-biere-est-enfin-halal

l’alcool et le coran

http://garbi.unblog.fr/2010/01/15/lalcool-et-le-coran/

 

12


Mere pyare Tahir |
Bienvenue Chez d!j@ |
L'ECLIPSE EST COMMENCEE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | imane0989
| Cadobbmuslim
| Neturei Karta - נ...