• Accueil
  • > Archives pour octobre 2009

Archives pour octobre 2009

Le Prophète (saws) n’a pas enseigné la salat

Tout montre dans le coran et même dans les hadiths que le messager n’a pas enseigné la salat aux croyants comme quelque chose de nouveau:

Les gens connaissaient déjà la salat.
Il a seulement rappelé la bonne manière en corrigeant quelques déviations.

Al-Gashiya – 88.21. Eh bien, rappelle ! Tu n’es qu’un rappeleur,

Les haddithistes pour se conforter dans leur croyance, prétendent que la salat a été enseigné pour la première fois par Le messager. Or aucun hadith, si vrai est-il, ne présente cet enseignement de A à Z pour une salat donnée. Tout au plus on trouve dans ces hadiths quelques remarques émises , éparses dans le temps et dans l’espace, pour corriger quelques déviations commises par certaines personnes de l’époque, comme le font aujourd’hui tous les croyants assidus dans la prière envers certains de leurs coreligionnaires débutants.

Ces hadiths, s’ils sont vrais, ne font qu’appuyer la conclusion que la salat était déjà connue par tous le monde. Certes il devait y avoir quelques déviations qui sont facilement corrigeables par le coran.

En effet le coran nous montre que la salat était déjà connue, au moins depuis Abraham, de même que le haj (pélerinage):

وَإِذْ جَعَلْنَا الْبَيْتَ مَثَابَةً لِّلنَّاسِ وَأَمْناً وَاتَّخِذُواْ مِن مَّقَامِ إِبْرَاهِيمَ مُصَلًّى وَعَهِدْنَا إِلَى إِبْرَاهِيمَ وَإِسْمَاعِيلَ أَن طَهِّرَا بَيْتِيَ لِلطَّائِفِينَ وَالْعَاكِفِينَ وَالرُّكَّعِ السُّجُودِ
Al-Baqara – 2.125.
[Et rappelle-toi], quand nous fîmes de la Maison un lieu de visite et un asile pour les gens
- Adoptez donc pour lieu de salat, ce lieu où Abraham se tint debout –
Et Nous confiâmes à Abraham et à Ismaël ceci :
“Purifiez Ma Maison pour ceux qui tournent autour,
y font retraite pieuse, s’y inclinent et s’y prosternent .

De même Marie (alayha assalam) , savait prier avec d’autres coreligionnaires bien avant l’arrivée de notre Messager Le Prophète (saws) n'a pas enseigné la salat dans histoire culture saws:

يَا مَرْيَمُ اقْنُتِي لِرَبِّكِ وَاسْجُدِي وَارْكَعِي مَعَ الرَّاكِعِينَ
Al-i’Imran – 3.43.
“ô Marie, obéis à Ton Seigneur, prosterne-toi, et incline-toi
avec ceux qui s’inclinent” .

Evidemment ils devaient réciter les versets des livres anciens remplacés par ceux du coran à l’arrivée de notre Messager! __________________

.

Al-Qasas – 28.75.

Cependant, Nous ferons sortir de chaque communauté un témoin, puis Nous dirons :

“Apportez votre preuve décisive”.

Ils sauront alors que la Vérité est à Allah; et que ce qu’ils avaient inventé les a abandonnés.

 

 

Ce sont donc les prieurs qui ont appris aux haddithistes tous ces détails qui auraient pu continuer à se transmettre de génération en génération sans aucun besoin de hadiths!


 


la preuve est que les prieurs n’on pas attendu 200 à 250 ans pour lire les premirers livres de hadiths pour apprendre la prière!

Les mois sacrés d’après le coran

Les mois sont au nombre de 12 bien connus de tous les arabes : en fonction de la lune: ce sont les mois lunaires:

1) Muharram
2) Safar
3) Rabî‘1

4) Rabî2
5) Djoumâd1
6) Djoumâd2
7) Rajab – sacré
8 ) Sha‘bân
9) Ramadan (jeûne)
10) Shawwal
11) Zul qa‘deh
12) Zul hijjah (plérinage)

Les mois sacrés sont au nombre de quatre,

[9:36] Le repentir (At-Tawbah) :
Le nombre de mois, auprès de Dieu, est de douze , dans la prescription de Dieu,
le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d’entre eux sont sacrés : telle est la religion droite

 

Ils sont connus et bien déterminés par le témoignage d’Allah

 

Ils correspondent à la période de pèlerinage que les ahl Alhadith ont réduite injustement à un seul mois!  Ce qui entraine de gros problèmes pour effectuer le hajj pour tous les pélerins. Principalement ceci réduit énormément la capacité d’accueil à la Mecque!

Al-Baqara – 2.197.
Le pèlerinage s’effectue en des mois bien déterminés.
Quiconque s’y engage devra s’interdire tout rapport sexuel, tout libertinage et toute dispute durant la période du pèlerinage. Quelque bien que vous fassiez, Dieu en a toujours connaissance. Prenez des provisions de route, mais votre meilleur viatique sera la crainte révérencielle du Seigneur. Craignez-Moi, hommes doués d’intelligence !

« DES » mois pas un seul!

Durant ces 4 mois il est interdit de combattre sauf contraint:

Al-Baqara – 2.217.
Ils t’interrogent aussi sur le mois sacré et s’il y est permis de combattre.
Réponds-leur : «Certes, combattre en ce mois est un vrai sacrilège
!
Mais éloigner les gens de la Voie de Dieu, renier Dieu, détourner les fidèles de la Mosquée sacrée et chasser de son enceinte ceux qui l’habitent est un sacrilège bien plus grave encore auprès de Dieu, car la subversion est plus grave que la guerre.»



Ces quatre mois correspondent à la trêve conclue par un pacte entre les croyants musulmans et leurs ennemis à l’époque du Messager Les mois sacrés d'après le coran dans Islam coraniste saws:

At-Tauba – 9.2.
«Pendant quatre mois encore vous pourrez circuler dans le pays , mais sachez que vous ne saurez jamais réduire Dieu à l’impuissance et que Dieu couvrira d’ignominie les négateurs.»

Ce sont les quatre mois sacrés durant lesquels le combat est interdit.

A partir de quand?

La réponse est dans le coran:
à partir du mois deDhul Hijja , la période du grand pèlerinage! :

At-Tauba – 9.3. Et il sera proclamé, d’ordre de Dieu et de Son Prophète, à l’adresse des hommes, le jour du grand pèlerinage, que Dieu et Son Messager sont déliés de tout engagement vis-à-vis des polythéistes : «Si vous vous repentez, cela vaudra mieux pour vous , mais si vous vous obstinez dans votre impiété, sachez que vous ne saurez jamais réduire Dieu à l’impuissance !» Annonce donc un châtiment douloureux aux incrédules,

Donc à partir de Dhul Hijja (12é), les 3 autres mois doivent être consécutifs comme le définit la trêve des 4 mois sacrés (9/2): ce qui donne :

Dhul Hijja (12é)
Muharram(1er),
Safar(2é),
Rabi1(3é)
.

Mais les ahl Alhadith ont modifié cet ordre et considèrent Rajab(7é), Zul- Quidah(11é), Zul-Hijjah(12) et Muharram ( 1er mois) comme mois sacrés! Surtout que Rajab est décalé loin des 3 autres mois qui se suivent. Ce qui contredit le verset (9/2) qui parle d’une trêve durant 4 mois sacrés qui ne peuvent être que consécutifs.
En effet Est ce possible une trêve qui dure 3 mois et un 4 é mois décalé avec un interval de combat possible pendant trois mois ???!!!

Cette contorsion est condamné fortement par le verset:


9.37. Le report d’un mois sacré à une autre date n’est qu’un surcroît de mécréance
et ne contribue qu’à égarer davantage les négateurs.
Ils le déclarent profane une année, puis l’année suivante ils le déclarent sacré, prétextant qu’ils veulent être en accord avec le nombre de mois que Dieu déclare sacrés. Ils ne se rendent pas compte qu’ils déclarent licite ce que Dieu a interdit ! Et c’est ainsi que leurs méfaits leur apparaissent pleins d’attraits , mais Dieu ne guide point les négateurs !

CONSTATS:

Les Haddithistes ont falsifié les quatre mois sacrés!

-En chamboulant ces mois et en créant un décalage entre les trois premiers mois et le 4é!

- En réduisant la période du Hajj au seul mois de Dhul’Hijja alors que Dieu dit que le pèlerinage se fait en plusieurs mois!


Ainsi le coran nous apprend et corrige les déviations.

 

9.3. Et il sera proclamé, d’ordre de Dieu et de Son Prophète, à l’adresse des hommes, le jour du grand pèlerinage, que Dieu et Son Messagersont déliés de tout engagement vis-à-vis des polythéistes : «Si vous vous repentez, cela vaudra mieux pour vous , mais si vous vous obstinez dans votre impiété, sachez que vous ne saurez jamais réduire Dieu à l’impuissance !» Annonce donc un châtiment douloureux aux incrédules,

9.4. à l’exception des polythéistes avec lesquels vous avez conclu un pacte qu’ils ont toujours respecté, sans jamais soutenir un mouvement dirigé contre vous. Exécutez fidèlement les clauses de l’engagement qui vous lie à ces gens-là jusqu’à l’expiration du terme fixé, car Dieu aime les gens de bonne foi.

 

la proclamation est faite le jour du grand pelerinage ( de DhulHijja)
et le terme fixé se termine dans 4 mois!

Il ne reste plus qu’à compter jusqu’à 4!
1-Dhul Hijja (12é)
2-Muharram(1er),
3-Safar(2é),
4-Rabi1(3é).

Mais sauter 5 mois pour atteindre le mois de Rajab est une imposture trés difficile à défendre!

 

Dans le cas contraire, selon les haddithistes, je ne vois comment on aboutit à comprendre que c’est le mois de Rajab qui est le quatrième mois, décalé de plusieurs mois par rapport aux trois premiers!!! Sachant que
-la proclamation est faite en DhulHijja
-et que ces mêmes mois ont servi de trêve
entre les musulmmans de l’époque et leurs ennemis.

Ou a-t-on vu une trêve de 4 mois qui commence un mois avant la proclamation (dhulHijja), et se termine 9 mois plutard avec une reprise de combat entre les 3 premiers mois et le 4 é mois?????

C’est une falsification manifeste!

selon le coran: mois sacrés:

1) Muharram
2) Safar
3) Rabî‘1
4) Rabî2
5) Djoumâd1
6) Djoumâd2
7) Rajab – sacré
8) Sha‘bân
9) Ramadan (jeûne)
10) Shawwal
11) Zul qa‘deh
12) Zul hijjah (plérinage)

selon les haddithistes!!!:

1) Muharram
2) Safar
3) Rabî‘1
4) Rabî2
5) Djoumâd1
6) Djoumâd2
7) Rajab – sacré
8) Sha‘bân
9) Ramadan (jeûne)
10) Shawwal
11) Zul qa‘deh
12) Zul hijjah (plérinage) 
A partir de sourate Le Repentir, Attawba, on comprend quand a eu lieu la proclamation du pacte et de son désaveu, et par là on compte 4 mois successifs pour déterminer ces mois. (9/3)v (9/36)

Ce qui implique de compter 4 mois à partir de DhulHijja. Ce qui donne dans l’ordre:

Dhul Hijja (12é)
Muharram(1er),
Safar(2é),
Rabi1(3é)
.

Pourquoi le 4 é mois sacré est-il reporté plus loin dans l’année???

Ne craignez vous pas Allah qui dit:

[9:37] Le repentir (At-Tawbah) :

Le report d’un mois sacré à un autre est un surcroît de mécréance.
Par là, les mécréants sont égarés :
une année, ils le font profane, et une année, ils le font sacré,
afin d’ajuster le nombre de mois que Dieu a fait sacrés.

Ainsi rendent-ils profane ce que Dieu a fait sacré.
Leurs méfaits leurs sont enjolivés.
Et Dieu ne guide pas les gens mécréants

Suivre la majorité?

Premier constat:

La majorité des gens sont des négateurs: > 50% des gens

وَمَا أَكْثَرُ النَّاسِ وَلَوْ حَرَصْتَ بِمُؤْمِنِينَ
12.103.
Mais la plupart des gens, malgré tes efforts, ne seront pas croyants.

[6:116] Les bestiaux (Al-Anam) :
Et si tu Obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre,
ils t’égareront du sentier de Dieu :
ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges

Ce qui donne les croyants ( tous confondus): 50% des croyants sont des associateurs!

وَمَا يُؤْمِنُ أَكْثَرُهُمْ بِاللّهِ إِلاَّ وَهُم مُّشْرِكُونَ 12.106.
Et la majorité des croyants, ne croient en Dieu qu’en étant associateurs.

Ce qui donne les vrais croyants non associateurs : < 25% des gens si l’on veut rester optimiste.

Et tout les musulmans savent que Dieu peut tout pardonner sauf l’association.

Ainsi si vous faites partie de la majorité, même croyante, vous aurez à vous inquiéter.
De même ceux qui suivent ahl alHadith ( majorité des croyants) devraient réviser leur position avant qu’il ne soit trop tard.

Seule une minorité parmi les croyants ( eux mêmes minoritaires dans le monde) aura le salut!

coran interdit esclavage

Dieu a toujours ordonné de libérer un esclave à chaque faute ou presque, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus:Et les versets sont nombreux dans ce sens:

Al-Maidah – 5.89. Allah ne vous sanctionne pas pour la frivolité dans vos serments, mais Il vous sanctionne pour les serments que vous avez l’intention d’exécuter. L’expiation en sera de nourrir dix pauvres, de ce dont vous nourrissez normalement vos familles, ou de les habiller, ou de libérer un esclave. Quiconque n’en trouve pas les moyens devra jeûner trois jours. Voilà l’expiation pour vos serments, lorsque vous avez juré. Et tenez à vos serments, Ainsi Allah vous explique Ses versets, afin que vous soyez reconnaissants !

Al-Mujadila – 58.3. Ceux qui comparent leurs femmes au dos de leurs mères, puis reviennent sur ce qu’ils ont dit, doivent affranchir un esclave avant d’avoir aucun contact [conjugal] avec leur femme. C’est ce dont on vous exhorte. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.

Al-Balad – 90.13. C’est délier un joug [affranchir un esclave],

quel est le délais de viduité pour une femme ?

quel est le délais de viduité pour une femme :
1 an (Coran 2/240) ou quatre mois et dix jours (Coran 2/234). Là encore,
il y a « contradiction » entre les 2 versets.

 
وَالَّذِينَ يُتَوَفَّوْنَ مِنكُمْ وَيَذَرُونَ أَزْوَاجاً وَصِيَّةً لِّأَزْوَاجِهِم مَّتَاعاً إِلَى الْحَوْلِ غَيْرَ إِخْرَاجٍ فَإِنْ خَرَجْنَ فَلاَ جُنَاحَ عَلَيْكُمْ فِي مَا فَعَلْنَ فِيَ أَنفُسِهِنَّ مِن مَّعْرُوفٍ وَاللّهُ عَزِيزٌ حَكِيمٌ

2.240. Ceux d’entre vous que la mort frappe et qui laissent les épouses, doivent laisser un testament en faveur de leurs épouses pourvoyant à un an d’entretien sans les expulser de chez elles. Si ce sont elles qui partent, alors on ne vous reprochera pas ce qu’elles font de convenable pour elles-mêmes, Allah est Puissant et Sage.

Dans ce verest il n’est pas question de viduité.Ce verset ne parle pas de la « IDDA »(Le délai pendant laquelle elle doit attendre pour se remarier) Dieu recommande ici de léguer à l’épouse du défunt dans un testament la somme pour subvenir à ses besoins pendant un an.Elle ne doit pas être expulsée de chez elle avant la fin de cette période de un an. Sauf si Elle part volontairement, avant la fin de l’année.

وَالَّذِينَ يُتَوَفَّوْنَ مِنكُمْ وَيَذَرُونَ أَزْوَاجاً يَتَرَبَّصْنَ بِأَنفُسِهِنَّ أَرْبَعَةَ أَشْهُرٍ وَعَشْراً فَإِذَا بَلَغْنَ أَجَلَهُنَّ فَلاَ جُنَاحَ عَلَيْكُمْ فِيمَا فَعَلْنَ فِي أَنفُسِهِنَّ بِالْمَعْرُوفِ وَاللّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ

2.234. Ceux des vôtres que la mort frappe et qui laissent des épouses : celles-ci doivent observer une période d’attente de quatre mois et dix jours.Passé ce délai, on ne vous reprochera pas la façon dont elles disposeront d’elles mêmes d’une manière convenable. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites .

Dans ce verset Dieu parle effectivement (de la « IDDA ») la période de viduité qui doit être de quatre mois et dix jours. Elle ne peut se remarier avant la fin de cette période.Aprés ce délai elle est libre de son devenir.

Donc ces deux versets ne se contredisent pas du tout mais au contraire sont complémentaires! C’est à dire en étudiant les deux versets la veuve doit observer les 4 mois et dix jours dans tous les cas avant de se remarier.Mais elle peut cependant avoir le choix de rester chez elle (la maison de son mari décédé) pendant un an avant d’être obligé de partir! Les héritiers passé ce délai de un an peuvent l’expulser de chez elle (la maison du défunt).
Elle a droit en revanche pendant cette période de un an chez elle (dans la maison du défunt) de disposer de quoi subvenir à ces besoins.

comment peut on croire qu’il existe des versets contradictoires???! Et comment peut on croire qu’il existe un verset dans le Coran et qui n’a pas de valeur??? Alors que Dieu azza wa jalla dit:

An-Nisaa – 4.82. Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S’il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions !

Les Versets abrogés

Les versets abrogés ont disparu du Coran.
Heureusement,sinon je ne vous dis pas les contradictions qui puissent exister entre abrogeants et abrogés! Et Dieu dit qu’il n’y a pas de contradiction aucune dans Le Coran! Logique ,non?

An-Nisaa – 4.82. Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S’il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions !

-un verset abrogé s’il existe encore dans Le Coran devient inutile ce qui est contradictoire au principes du Coran. Inutile donc erreur et tortuosité:

Az-Zumar – 39.28. Un Coran en arabe, dénué de tortuosité, afin qu’ils soient pieux !

- Il n’est dit nulle part dans Le Coran que tel verset abroge un autre.

-Ce qui oblige certains à dire qu’il faut se référer aux hadiths pour savoir lesquels abrogent les autres. Ce qui insinuerait que Le Coran serait insuffisant et incomplet! Contradiction avec Le Coran!
Le Coran est complet:

An-Nahl – 16.89. Et le jour où dans chaque communauté, Nous susciterons parmi eux-mêmes un témoin contre eux, Et Nous t’emmènerons [Muhammad] comme témoin contre ceux-ci . Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu’un guide, une grâce et une bonne annonce aux Musulmans.

« …exposé explicite de toute chose » : Dieu aurait-Il oublié de nous préciser les quels versets sont abrogés? Et les quels sont abrogeants? Pourquoi? Veut-Il nous induire en erreur ou bien veut-Il nous guider? Certes non Dieu N’a jamais rien oublié de citer dans Le Coran et Il ne cherche qu’à guider ses serviteurs!:

Et tout est bien détaillé:

Et Nous avons expliqué toute chose d’une manière détaillée (17/12)

-Le Coran que nous avons ne suit pas le fameux ordre chronologique de descente que veulent nous imposer certains, et donc nous ne pouvons savoir si l’abrogeant est descendu après l’abrogé. Dieu aurait-Il oublié de le dire? Certes non!

Nous n’avons rien omis d’écrire dans le Livre.(6/38)

Les versets abrogés ont disparu du Livre donc ne posent aucun problème! Ils sont soit remplacés par de pareils ou meilleurs ou bien Dieu swt les a fait oublier et effacés de nos mémoires!

Al-Baqara – 2.106. Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu’Allah est Omnipotent ?

Ceci est confirmé par le verset suivant:

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ وَلَا نَبِيٍّ إِلَّا إِذَا تَمَنَّى أَلْقَى الشَّيْطَانُ فِي أُمْنِيَّتِهِ فَيَنسَخُ اللَّهُ مَا يُلْقِي الشَّيْطَانُ ثُمَّ يُحْكِمُ اللَّهُ آيَاتِهِ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
Al-Hajj – 22.52. Nous n’avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n’ait récité . (ce qui lui a été révélé) sans que le Diable n’ait INTERVENU dans sa récitation. Allah abroge ce que le Diable suggère, et ensuite Allah renforce Ses versets. Allah est Omniscient et Sage.

On vois bien ici que les paroles du diable pour semer le trouble ont disparu du Coran! Donc abroger un verset dans le Coran veut dire annuler en le faisant disparaître!

La plupart des traducteurs transcrivent « n’ait essayer d’intervenir … » au lieu de  » ait intervenu » :

La preuve que le Diable  » ait intervenu  » et non  » essayé  » seulement est que dans la suite du verset Dieu dit … » Allah abroge ce que le diable suggére «  .Et l’on sait très bien qu’ abroger implique que les paroles du Diable étaient bien transmises dans un premier temps,et ce n’est que secondairement que Dieu renforce et verrouille ses versets.Secondairement car Dieu dit: » thumma youhkimou … » donc ensuite…

Dieu abroge les paroles du Diable donc les efface du Coran et les annule!

Abroger un verset = L’ annuler en l’effaçant. Ensuite Dieu remplace ce verset par un autre.

Ceci est bien confirmé par ce verset:

An-Nahl – 16.101. Quand Nous remplaçons un verset par un autre – et Allah sait mieux ce qu’Il fait descendre – ils disent : “Tu n’es qu’un menteur”. Mais la plupart d’entre eux ne savent pas.

Il apparait clair ici que pour remplacer A par B , il faut d’abord faire disparaitre A pour que B prenne sa place!

Et comment vous faites vous pour remplacer votre filtre à huile quand il est usé? Mettez vous un neuf en gardant le vieux inutile?

Wassalam et que Dieu nous éclaire.

AlHadith ont défié Dieu!

Dieu a dit :

أَمْ يَقُولُونَ افْتَرَاهُ قُلْ فَأْتُواْ بِعَشْرِ سُوَرٍ مِّثْلِهِ مُفْتَرَيَاتٍ وَادْعُواْ مَنِ اسْتَطَعْتُم مِّن دُونِ اللّهِ إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ
11.13. Où bien ils disent : “Il l’a forgé [le Coran]” – Dis : “Apportez donc dix Sourates semblables à ceci, forgées (par vous). Et appelez qui vous pourrez (pour vous aider), hormis Allah, si vous êtes véridiques”.

En fait ce verset est proposé aux dénégateurs mais Ahl AlHadith* ont relevé le défi et ont répondu à leur place!

Lisez ce faux hadith:

Ismael le garçon « Halim », Isaac le garçon  » ‘Alim »

Abraham a eu deux annonces de naissance bien différentes à deux occasions bien distinctes séparés d’une longue période de temps:

La première annonce d’un garçon plein de douceur (Halim):


Aprés ses accrochages avec son peuple qui tenta de le bruler vif :

37.99 . Abraham dit alors : «Je m’en vais vers mon Seigneur , Il me guidera dans Sa Voie.»
37.100. Seigneur, fais-moi don d’une [progéniture] d’entre les vertueux ».
37.101. Nous lui annonçâmes alors que son foyer serait égayé par la naissance d’un garçon plein de douceur (Halim).

Abraham a invoqué Allah pour avoir son premier garçon.Et c’est ce garçon plein de douceur qui devait être immolé, et non le garçon plein de savoir.

Il a dit cette parole (37.99) après l’épreuve du feu et avant le départ de Loth vers son peuple.

29.24. Pour toute réponse, le peuple d’Abraham s’écria : «Tuez-le ou brûlez-le vif !» Mais Dieu le sauva du feu. Il y a là vraiment des signes pour des gens qui ont la foi.
29.25…
29.26. Loth crut en lui et il dit : «Je m’en vais vers mon Seigneur, car c’est Lui le Tout-Puissant, le Sage !»

La deuxième annonce d’un garçon plein de savoir (‘Alim):

Cette annonce est beaucoup plus tardive par rapport à la première puisqu’elle survient à la veille de la destruction du peuple de Loth. Loth qui a cru en Abraham et qui a émigré vers son peuple qu’il devait convertir.

A ce moment Loth a déja vécu longtemps parmi son peuple.


Rappelez vous que la première annonce a survenu avant le départ de Loth vers son peuple. voici le passage décrivant l’arrivée des anges messagers:

53. Ils dirent : « N’aie pas peur ! Nous t’annonçons une bonne nouvelle, [la naissance] d’un garçon plein de savoir » (‘Alim).
54. Il dit : « M’annoncez-vous [cette nouvelle] alors que la vieillesse m’a touché ? Que m’annoncez-vous donc ? »
55. – Ils dirent : « Nous t’annonçons la vérité. Ne sois donc pas de ceux qui désespèrent ».
56. – Il dit : « Et qui désespère de la miséricorde de son Seigneur, sinon les égarés ? »
57. Et il [leur] dit : « Que voulez-vous, ò envoyés de Dieu ?
58. - Ils dirent : « En vérité, nous sommes envoyés à des gens criminels,
59. à l’exception de la famille de Lot que nous sauverons tous

Dans ce passage nous remarquons qu’Abraham s’étonne de l’annonce d’un garçon alors qu’il était vieux! La première annonce ne l’avait pas étonné!

Ce garçon ‘Alim ( plein de savoir)annoncé la veille de la destruction du peuple de Loth est sans équivoque Isaac quand on lit:

11.70. Voyant qu’ils ne faisaient pas honneur au plat, il les trouva étranges et en eut peur. «N’aie crainte, lui dirent-ils. C’est vers le peuple de Loth que nous sommes envoyés.»
11.71. La femme d’Abraham, qui se tenait à côté, se mit à rire. Nous lui annonçâmes la naissance d’Isaac et celle de Jacob après lui.


Isaac est donc bel et bien le deuxième garçon né après Ismael, sans faire de polémique à propos du savoir de Isaac et sa descendance… et c’est le premier né qui a subi l’épreuve du sacrifice: Ismael.

 

Lors de la deuxième annonce celle de Isaac, Abraham avait déjà au moins un enfant ( Ismael):

Quand les anges arrivèrent la veille de la destruction du peuple de Loth:

51.24. Le récit des honorables hôtes d’Abraham t’est-il parvenu?
51.25. Quand ils entrèrent chez lui et lui dirent : «Paix !» Abraham leur répondit : «Paix ! Gens inconnus !»
فَرَاغَ إِلَى أَهْلِهِ فَجَاء بِعِجْلٍ سَمِينٍ 51.26. Puis il alla discrètement trouver les siens ( Ahlihi) ( ou sa famille) et apporta un veau bien gras,

Ahlihi ( sa famille) désigne des proches au nombre de deux et plus! sa femme et…Ismael et sa mère.

S’il n’avait que sa femme à ce moment, il serait dit « trouver sa femme » simplement et non « sa famille ».

dieu interdit de se familiariser aux Hadiths

ا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَدْخُلُوا بُيُوتَ النَّبِيِّ إِلَّا أَن يُؤْذَنَ لَكُمْ إِلَى طَعَامٍ غَيْرَ نَاظِرِينَ إِنَاهُ وَلَكِنْ إِذَا دُعِيتُمْ فَادْخُلُوا فَإِذَا طَعِمْتُمْ فَانتَشِرُوا وَلَا مُسْتَأْنِسِينَ لِحَدِيثٍ إِنَّ ذَلِكُمْ كَانَ يُؤْذِي النَّبِيَّ فَيَسْتَحْيِي مِنكُمْ وَاللَّهُ لَا يَسْتَحْيِي مِنَ الْحَقِّ

33.53. Ya ayyuha allatheena amanoo la tadkhuloo buyoota alnnabiyyi illa an yu/thana lakum ila taAAamin ghayra nathireena inahu walakin itha duAAeetum faodkhuloo fa-itha taAAimtum faintashiroo wala musta’niseena lihadeethin

 

33.53. O croyants !
N’entrez dans les demeures du Prophète que si vous êtes invités à un repas.
Evitez d’être là à attendre que le repas soit prêt.
Quand vous êtes invités, entrez et après avoir mangé,
dispersez-vous, sans chercher à vous familiariser a aucun hadith.

 

Il est clairement interdit ici de poursuivre les hadiths chez le messager, qu’ils proviennent donc du Messager ou de quelqu’un d’autre en présence du Messager.

 

Ici il s’agit bien de Hadith puisque ces propos ont eu lieu chez le Messager en sa présence.
Ce sont les dialogues avec le Messager ou en sa présence sans distinction.
Il est donc légitime de garder le même mot « Hadith » dans la traduction.



Mere pyare Tahir |
Bienvenue Chez d!j@ |
L'ECLIPSE EST COMMENCEE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | imane0989
| Cadobbmuslim
| Neturei Karta - נ...