Les traits des croyants dans le Coran

Les adorateurs du Plus Gracieux sont ceux qui foulent la terre avec humilité,
et lorsque les ignorants leur parlent, leurs mots ne sont que paix.

Dans l’intimité de la nuit, ils méditent sur leur Seigneur.

Et se prosternent. (25 : 63-64)

Nous sommes des êtres humains ; nous avons accepté la responsabilité lorsque nous sommes venus sur cette terre. Cela veut dire que nous avons certaines caractéristiques, certains attributs placés en nous par Dieu. Lorsqu’Il nous a créés, Il a créé tous nos traits humains. Nous sommes par nature égocentriques, avares, ingrats, impatients, arrogants, égoïstes et colériques.

·L’être humain est créé faible (4 : 28)

·L’être humain est anxieux (70 : 19)

·L’égoïsme est un trait de l’être humain (4 : 128)

·L’être humain est ingrat (14 : 34, 43 : 15, 80 : 17)

·L’être humain est pingre (17 : 100)

·L’être humain est impatient par nature (17 : 11, 21 : 37)

·L’être humain est la créature la plus prompte à argumenter (18 : 54)

Puisque Dieu nous a créés avec ces caractéristiques, devons-nous alors agir sur base de ces traits ? Pouvons nous dire que Dieu a voulu que nous soyons ainsi ? Certainement pas. Les idolâtres disent, « Si Dieu avait voulu, nous n’adorerions aucune idole en dehors de Lui et nos parents non plus. Et nous n’aurions rien interdit en dehors de ce qu’Il a interdit. » Leurs prédécesseurs ont fait de même. (6 : 148, 16 : 35)

Nous savons que si nous commettons l’idolâtrie, nous n’avons aucune excuse devant Dieu. Ainsi, nous ne pouvons pas accuser Dieu et nous rabattre sur l’excuse que c’est Dieu qui veut que nous soyons comme nous sommes. Nous devons nous ressourcer dans le Coran pour savoir ce que Dieu considère comme un comportement acceptable.

Nous sommes crées faibles et anxieux. Mais Dieu répète à plusieurs reprises que les croyants n’ont ni peur ni souci. Nous devons apprendre à faire confiance à Dieu. Tant que nous luttons pour être des Soumis, Dieu nous protégera, aussi bien dans cette vie que dans l’Au-delà. Alors lorsque nous nous avons peur ou nous sentons anxieux, que ce soit pour un examen le lendemain ou une situation menaçant notre vie, nous devons nous tourner vers Dieu et implorer son secours, sachant qu’Il nous répondra.

Nous sommes égoïstes et pingres par nature. Dieu donne une grande importance à la charité. Il dit qu’il spécifie sa miséricorde pour ceux qui donnent la charité obligatoire. Nous avons une tendance naturelle à nous attacher aux choses que nous possédons, mais il est important de se souvenir que tout ce que nous possédons est don de Dieu. Cela ne vient pas vraiment de nous-même. Nous devons donc être généreux, et avoir la main tendue vers les autres. Ceux-ci sont des traits loués par Dieu.

·Ceux qui surmontent leur avarice naturelle sont ceux qui ont réussi (59 : 9)

·Vous ne pouvez atteindre la droiture tant que vous ne donnez pas des biens que vous chérissez. Quoi que vous donniez en charité, Dieu es pleinement témoin (3 : 92)

·Ceux qui donnent la charité nuit et jour, secrètement ou publiquement, reçoivent leur récompense de leur Seigneur ; Ils n’ont ni à craindre, ni à se soucier (2 : 274)

L’impatience est une tendance très commune à la nature humaine. Nous voulons tout tout de suite, nous ne voulons pas attendre. Mais Dieu nous demande de développer la patience. L’expression, « soyez patients » revient 19 fois dans le Coran. Bien entendu, c’est une vertu que nous devons cultiver, ce qui signifie que nous devons travailler dur pour surmonter notre penchant naturel à l’impatience.

Vous devez recourir à la patience, et votre patience n’est accessible qu’avec l’aide de Dieu (16 : 127)

Le fait que nous puissions être ingrats envers Dieu est un mystère. Mais nous le sommes. Nous ne pourrons jamais compter tous les bienfaits de Dieu. Mais nous devons essayer. Nous devons savoir que tout ce que nous recevons, tout ce que nous atteignons, tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre et un don de Dieu. Et la générosité de Dieu est telle qu’il nous dit que si nous savons nous montrer reconnaissants, il nous en donnera encore plus.

Plus vous me remerciez et plus je vous donne (14 : 7)

Nous récompensons ceux qui sont reconnaissants (3 : 145)

Vous serez reconnaissants envers Dieu. Tout celui qui est reconnaissant l’est à son propre avantage.(31 : 12)

La colère est une émotion qui crée une grande difficulté. Chaque fois qu’une personne se sent abusée, elle ressent le besoin de se mettre en colère et de se sentir soulagée. Dans La sura 42, Dieu nous dit comment réagir face à ce que nous considérons comme une injustice. Nous devons user de notre jugement selon les circonstances car Dieu nous donne la possibilité de prendre notre revanche sur une véritable injustice, mais la patience et le pardon sont de loin les meilleures réponses :

Ils évitent les pêchers majeurs et le vice, et lorsqu’ils sont en colère, ils pardonnent, ils se battent pour leurs droits. Bien que la juste punition d’une injustice soit une réponse équivalente, ceux qui pardonnent et maintiennent leur droiture sont récompensés par Dieu. Il n’aime pas les injustes. Certainement, ceux qui se battent pour leurs droits, lorsqu’ils sont victimes d’une injustice, ne commettent aucune erreur. Recourir à la patience et au pardon reflète une vraie force de caractère.
(42 : 37, 39-41,43)

Et Dieu est celui qui apaise notre tempérament (94 : 1) et nous garde des colères extrêmes. (48 : 24-25) Dieu n’aime pas les agresseurs (2 : 190)

L’arrogance est un trait découragé par Dieu. Ce fut la cause de la déchéance de Satan et c’est une grande faiblesse humaine.

Absolument, Dieu sait ce que cache chaque déclaration. Il n’aime pas les arrogants. (16 : 23)

Il nous est rappelé que tout nous vient de Dieu, ainsi nous n’avons aucune raison d’être orgueilleux et imbus de nous-mêmes.

Ceux qui se vantent de leurs travaux, et souhaitent être loués pour ce qu’ils n’on pas réellement fait, qu’ils ne pensent pas échapper à la sentence. Ils ont mérité une douloureuse punition. (3 : 188)

Ainsi, vous ne devez pas pleurer sur ce que vous perdez ou vous vanter de ce dont Il vous a béni. Dieu, n’aime pas les orgueilleux, les vantards (57 : 23)

Tous ces traits négatifs sont partie intégrante du test de l’être humain. Dieu nous dit qu’Il nous a créés ainsi. Cela signifie que nous éprouverons la peur, l’impatience, la colère. Dieu le sait. Perdre patience ou avoir un moment d’égoïsme est humain. C’est inévitable et compréhensible. Mais nous ne devons pas nous satisfaire de ce comportement. Nous devons lutter pour atteindre les caractéristiques définies par Dieu comme étant les traits du croyant. Et lorsque nous échouons, nous devons nous repentir et fournir encore plus d’efforts. Plus nous essayons et plus Dieu nous soutient et plus nous sommes près d’être des soumis.

Tu devrais t’empresser avec enthousiasme d’atteindre le pardon de ton Dieu et le Paradis dont l’ampleur dépasse les cieux et la terre, il attend les justes qui donnent la charité, par bons ou mauvais temps. Ce sont ceux qui suppriment leur colère, et sont cléments envers les autres. Dieu aime les charitables (3 : 133-4)

Tu plaideras la droiture et interdiras le mal et tu persévèreras face à l’adversité. Voilà les traits les plus honorables (31 : 17)

1 commentaire à “Les traits des croyants dans le Coran”


  1. 0 Grab your free forex ea 3 fév 2011 à 14:05

    Je suis récemment tombé sur votre blog et ont été la lecture de long. J’ai pensé que je laisserais mon premier commentaire. Je ne sais pas quoi dire sauf que j’ai eu plaisir à lire. Nice blog..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Mere pyare Tahir |
Bienvenue Chez d!j@ |
L'ECLIPSE EST COMMENCEE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | imane0989
| Cadobbmuslim
| Neturei Karta - נ...